Jeux de la Francophonie : une médaille d’argent pour le peintre sénégalais Mbaye Babacar Diouf
APS
SENEGAL–ARTS

Jeux de la Francophonie : une médaille d’argent pour le peintre sénégalais Mbaye Babacar Diouf

De l’envoyée spéciale de l’APS, Fatou Kiné Sène

Abidjan, 28 juil (APS) – Le Sénégalais Mbaye Babacar Diouf a été récompensé, vendredi, à Abidjan, de la médaille d’argent du concours de peinture des huitièmes Jeux de la Francophonie, a constaté l’envoyée spéciale de l’APS.
 
La cérémonie de remise des prix de ce concours a eu lieu à l’auditorium de la Bibliothèque nationale de Côte d’Ivoire.
 
Le peintre sénégalais arrive deuxième derrière le Libanais Yazon Halwani, qui remporte la médaille d’or, mais devant l’Egyptien Ahmed Oussef, médaillé de bronze.
 
L’Ivoirien Jean Wiffred Viarey a obtenu une "mention spéciale" du jury dirigé par son compatriote Yacouba Konaté, un critique d’art, qui a salué "la clarté [des] choix esthétiques, la simplicité des moyens utilisés et la force expressive de [l]’écriture" de Mbaye Babacar Diouf.
 
Le lauréat sénégalais a dit être "très fier" d’avoir "dignement représenté" son pays. "Je rends grâce à Dieu. Mon travail a été honoré devant le monde entier", a-t-il réagi.
 
"Je joue entre les frontières du graphisme, du dessin et de la peinture, ce qui m’a permis aujourd’hui d’avoir une écriture plastique nouvelle", a ajouté Diouf, qui a présenté deux œuvres d’art consacrées à l’"Harmonie humaine", aux huitièmes Jeux de la Francophonie.
 
"On a toujours besoin de l’autre pour vivre, il faut tendre vers un idéal, avec ce que nous avons de meilleur", a dit l’artiste-plasticien sénégalais pour expliquer le thème des œuvres qui lui ont valu cette distinction.
 
Formé à l’Ecole nationale des arts de Dakar, Mbaye Babacar Diouf est professeur d’éducation artistique depuis plusieurs années.
 
Il avait été sélectionné pour l’exposition internationale "In" de la dernière Biennale de l’art africain contemporain de Dakar (Dak’Art), en 2016.

FKS/ESF/BK