MASA 2018 : la Malienne Aminata Coulibaly remporte le prix du jeune technicien
APS
SENEGAL-AFRIQUE-CULTURE

MASA 2018 : la Malienne Aminata Coulibaly remporte le prix du jeune technicien

De l’envoyée spéciale de l’APS : Fatou Kiné Sène

Abidjan (Côte d’Ivoire), 17 mars (APS) - Le "Prix Ismaël Diaby du jeune technicien", décerné par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dans le cadre du Marché des arts et du spectacle africain d’Abidjan (MASA), a été remporté par la Malienne Aminata Coulibaly.

La récompense lui a été remise samedi, lors de la clôture de la dixième édition du MASA), ouverte le 10 mars dernier.
 
Ce prix est doté de dix mille euros, soit six millions de francs CFA environ, "dont trois mille euros en espèces et sept mille euros pour une résidence artiste de trois mois aux Halles de Schaerbee", une scène bruxelloise, selon Youma Fall, directrice de la langue française, culture et diversités à l’OIF.
 
"Que du bonheur, nous sommes au mois de mars, (…)’’, qui célèbre la femme, a réagi la lauréate. "Dans le monde de la création, on voit que les femmes sont là, elles chantent, elles dansent, avoir une fille, jeune en plus, technicienne qui remporte le prix Ismaël Diaby, je suis heureuse, c’est un énorme plaisir", a-t-elle ajouté.
 
Aminata Coulibaly, visiblement très émue, ne trouvait pas les mots pour dire sa joie. "Je suis la seule fille qui a eu ce prix. Cela s’est vite passé. Je suis très contente, je remercie mes patrons, tout le monde, je suis heureuse", a-t-elle déclaré.
 
"Pendant tout le festival, les femmes ont donné, +les femmes battantes+ par là, on ne se néglige plus", a fait valoir Aminata Coulibaly, avant d’ajouter : "Ce prix va me donner du courage, j’ai eu envie de persévérer, en le recevant".
 
"Il y a eu une douzaine de candidats à ce prix, Il s’est trouvé qu’il y avait parmi ces jeunes, de jeunes femmes qui sont de très bonnes techniciennes", a argumenté le directeur du jury, le Belge Christophe Galent.
 
Aminata Coulibaly "a été choisie parce qu’elle répondait aux critères requis : +quelqu’un qui fasse preuve d’un grand engagement sur scène, qui a des connaissances techniques suffisantes et qui puisse faire preuve d’une grande ouverture sur scène+", a ajouté M. Galent.
Selon lui, lorsque la lauréate se rendra à Bruxelles pour trois mois de résidence, elle "va travailler dans toutes les disciplines de la scène, lumière, son, plateau’’ et "aura accès à l’ensemble des panoramas du travail à faire sur les scènes européennes". 
 
Le "Prix Ismaël Diaby", lancé lors de la neuvième édition du MASA, est un hommage au coordinateur général du MASA, Ismaël Diaby, décédé en février 2016, à quelques jours de l’ouverture du MASA.
 
Il a été remporté pour la première fois par l’ivoirien Maxime Kobenan. 
 
 

FKS/SBS/BK