Louga : le promoteur du FIRPI insiste sur les retombées économiques de ce festival
APS
SENEGAL-ESPAGNE-CULTURE

Louga : le promoteur du FIRPI insiste sur les retombées économiques de ce festival

Louga, 16 juil (APS) - L’initiateur du Festival de la renaissance du patrimoine culturel immatériel (FIRPI), Ngary Mbaye a insisté sur l’importance de la culture dont les activités entraînent des retombées "sans commune mesure" sur l’économie locale.

"Nous ne pouvons mesurer l’impact de ce festival sur la ville de Louga où le tourisme connaît un regain d’intérêt avec cet événement", a dit M. Mbaye à l’ouverture de la 5-éme édition du FIRPI marquée par une forte présence des partenaires espagnols.

"Rien que pour les nuitées passées dans un hôtel de la ville, ce festival est important sans compter le pont qu’il permet d’établir entre les Iles Canaries et Louga’’, a ajouté le promoteur de ce festival venu combler un vide par la valorisation du patrimoine immatériel local.

Le président du Festival de folklore et du percussion (FESPOP), Babacar Sarr a abondé dans le même sens, estimant que les retombées ne sont pas seulement économiques mais sont à chercher dans "l’interculturalité avec les échanges qui permettent de sensibiliser les jeunes sur nos valeurs".

"Nous sommes fiers de valoriser ce que nous partageons ensemble, c’est-à-dire la culture qui est notre richesse’’, a affirmé M. Sarr, notant que les espagnols vont transporter notre culture au-delà de nos frontières.

La représentante de la délégation espagnole, Angelos Moreno a mis l’accent sur les "similitudes entre les cultures sénégalaises et celle des îles Canaries révélées par ce festival".

"La lutte traditionnelle des îles Canaries a beaucoup de similitude avec celle sénégalaise", a estimé Mme Moreno, retenant aussi les ressemblances entre les formes de danses des deux entités.

Les délégations du Conseil départemental et de la mairie ont rehaussé de leur présence cette manifestation dont elles assurent de leur volonté accompagnement.

Le contact entre le promoteur de ce festival qui va durer trois jours et les partenaires a été facilité par les membres de l’association "Education sans frontière" regroupant des professeurs espagnols et sénégalais.

AMD/PON