Fesnac et Fespop : deux événements qui se complétent, selon les organisateurs
APS
SENEGAL-CULTURE

Fesnac et Fespop : deux événements qui se complétent, selon les organisateurs

Louga, 11 déc (APS) - La proximité des dates d’organisation du Festival national de la culture (Fesnac) et du Festival international de folklore et de percussions (Fespop) de louga ne posera aucun problème, a déclaré Babacar Sarr, président du Fespop, insistant notamment sur ‘’la complémentarité’’ des deux événements.
 
‘’Nous organisons le Fesnac à Louga du 19 au 23 décembre et nous aurons toutes les régions ensemble en cette fin d’année dédiée à la culture ensuite viendra le Fespop à partir du 28’’, a dit M Sarr qui voit plutôt ‘’une complémentarité’’entre les deux événements.
 
Il intervenait à l’occasion du comité régional de développement (CRD) consacré au Fespop prévu du 28 décembre au 1-er janvier.

‘’Ces deux événements phares vont contribuer à animer davantage la ville de Louga en cette fin d’année dédiée à la culture et nous souhaitons qu’une haute autorité, le ministre ou le Premier ministre vienne les clôturer’’, s’est réjoui M. Sarr.

‘’Nous avons souhaité qu’une haute autorité de l’Etat, le ministre ou le Pm vienne clôturer cette année de la culture. Ce sera un mois non-stop et Louga sera au cœur de la culture nationale et même internationale, a-t-il insisté.

Le président du Fespop a affiché sa volonté d’intégrer les trois départements de la région dans le programme, promettant de se rapprocher, l’année prochaine, du maire de Linguère dont le département s’est un peu éloigné des activités.

’’Il y’avait dans le passé un malentendu avec le maire de Linguère et comme l’équipe dirigeante a changé le Fespop pourra se rapprocher des autorités municipales pour une plus grande implication de cette commune’’, a expliqué le président du Fespop.

Cependant, selon lui, des efforts ont été faits pour élargir l’événement aux collectivités locales dont 18 ont déjà abrité une activité du Fespop. 

‘’Le Fespop a une vocation socio-économique indéniable et sa
contribution au développement de Louga est manifeste’’, a dit Ismaila Mbengue Fall, adjoint au maire de Louga, chargé de la culture.

‘’Ainsi la mairie va subventionner l’événement à hauteur de quatre millions de francs et le maire va donner personnellement cinq millions de francs’’, a annoncé M. Fall, saluant l’importance de ce festival qui a des retombées sur la ville avec notamment sa foire économique.

Quant au gouverneur, il a promis d’accompagner ‘’l’événement qui
revêt une importance capitale pour la ville’’ en aidant à la couverture sanitaire et sécuritaire.

Cette année les activités auront lieu au terrain du Cem Massamba Siga Diouf en raison des travaux en cours à la Place Civique. Le thème du festival portera sur ‘’la diversité et le développement durable’’.

Une rencontre avec les partenaires est inscrite à l’agenda de cette 17-éme édition qui va accueillir des troupes de Dakar, Thiès, Kaolack, Ziguinchor, Louga, Guinée, Mali, France, Italie et Belgique.
 

AMD/MD