Louga : Abdou Latif Coulibaly magnifie l’oeuvre de feu Mademba Diop
APS
SENEGAL-CULTURE

Louga : Abdou Latif Coulibaly magnifie l’oeuvre de feu Mademba Diop

Louga, 21 déc (APS) - Le ministre de la Culture Abdou Latif Coulibaly a magnifié jeudi le travail de feu Mademba Diop, décrit comme ‘’une figure emblématique de la culture lougatoise’’ dont il était le porte-drapeau au Sénégal et à travers le monde.

‘’Mademba Diop était une figure emblématique de la culture et après le Sénégal, il a porté haut le drapeau national à travers le monde’’, a dit le ministre de la Culture, à l’occasion de la cérémonie de baptême du centre culturel régional au nom de cet illustre homme de culture.

Cette cérémonie a été organisée en marge de l’ouverture de la dixième édition du Festival national des arts et cultures prévue ce jeudi au stade Alboury Ndiaye.

‘’Vous n’avez pas tort et vous avez donc raison en portant votre choix sur cet homme’’, a dit M. Coulibaly à l’endroit du président du conseil départemental à l’origine de la délibération par laquelle le centre culturel régional est baptisé Mademba Diop.

Le ministre a rappelé que durant son enfance, il a eu à être bercé par les notes de la troupe du Cercle de la jeunesse de Louga, que dirigeait ‘’un homme remarquable, un éducateur de cœur, un sportif confirmé et un théoricien de l’art et de la culture’’, en l’occurrence Mademba Diop.

Il se souvient également des belles prestations offertes en son temps par cette troupe lougatoise, très attendue par le public et finalement classée hors concours lors des semaines nationales de la jeunesse et des sports.

Le ministre qui a connu ’’personnellement’’ le parrain de centre culturel, se souvient d’un homme également politiquement engagé au sein des jeunesses socialistes et qui avait ’’la confiance’’ ainsi que ’’l’estime’’ du président Léopold Senghor.

Auparavant, le président du conseil départemental, Mbery Sylla, avait affirmé que le choix a été porté sur Mademba Diop pour baptiser ce centre afin de ’’le donner en exemple’’ à la jeune génération.

Compagnon de Mademba Diop et ancien président de la troupe du Cercle de la Jeunesse, Birahim Dieng, ainsi que l’actuel président Cheikh Zacharia Niang sont revenus sur le parcours élogieux du défunt.

Ils ont formulé le souhait qu’un Musée du Cercle de la Jeunesse soit érigé pour permettre à la jeune génération de ’’s’imprégner’’ de l’œuvre de cette troupe qui n’a plus vocation à chercher des trophées.

Au nom de la famille, son neveu Abou Diop Sall a également mis en exergue le ’’talent immense’’ de cet homme de culture, plaidant pour la perpétuation de son œuvre.

AMD/OID/ASG