Les RECIDAK 2018 au menu d’une rencontre avec la tutelle
APS
SENEGAL-CULTURE

Les RECIDAK 2018 au menu d’une rencontre avec la tutelle

Dakar, 19 oct (APS) - Le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly, a reçu vendredi une délégation du comité d’organisation des Rencontres internationales cinématographiques de Dakar (RECIDAK), venue "faire le point avec le ministre sur l’état d’avancement des préparatifs" de cette manifestation prévue du 22 au 28 novembre 2018, a-t-on appris de son département ministériel.
 
La délégation des RECIDAK conduite par le président du comité d’organisation, le professeur Maguèye Kassé, et son coordonnateur général, Hugues Diaz, par ailleurs directeur de la cinématographie, était venue "faire le point avec le ministre sur l’état d’avancement des préparatifs de cette grande rencontre consacrée au cinéma" portant sur le thème "Cinéma et développement", rapporte un communiqué des services du ministère de la Culture.
 
A cette occasion, le président du comité d’organisation "a soumis au ministre les conclusions des travaux des différentes commissions et a salué l’heureuse initiative du département de relancer les Rencontres cinématographiques de Dakar, qui sont un espace de promotion et de diffusion de la production nationale et des cinémas du monde", selon le texte. 
 
Selon ses services, le ministre de la Culture "a félicité les membres du comité pour le travail remarquable et a magnifié leur engagement à assurer la réussite de cet événement". 
 
Les RECIDAK 2018 "sont une édition de relance et de légitimation de tout ce qui est en train d’être fait dans le secteur du cinéma au Sénégal", a déclaré le ministre, cité par le communiqué, selon lequel M. Coulibaly "a assuré le comité de son appui constant pour une bonne organisation de la manifestation". 
 
"Avec les RECIDAK, il s’agit de [réconcilier] le public avec le cinéma", à travers un programme de projection de films, suivi de débats en présence des réalisateurs à Dakar et en banlieue.
 
Il est également prévu un colloque et des panels "sur divers problématiques portant sur le thème "Cinéma et développement", des hommages à des pionniers du 7ème art comme Annette Mbaye D’Erneville, Oumou Sy", entre autres.
 
"Un Village des RECIDAK polarisera toutes les autres activités d’animation artistique, ainsi que des rencontres-échanges professionnelles, ateliers et masters class", selon le communiqué, qui signale que la leçon inaugurale sera prononcée par l’ancien directeur du Centre cinématographique marocain, Nour Eddine Sail.


BK/ESF