Les MSAD veulent contribuer à la
APS
SENEGAL – CULTURE

Les MSAD veulent contribuer à la "valorisation" du Monument de la renaissance (directeur)

Dakar, 18 nov (APS) – Les Manufactures sénégalaises des arts décoratifs (MSAD) de Thiès ont exposé, vendredi, leurs tapisseries et autres produits au Monument de la renaissance africaine de Dakar pour "contribuer à valoriser ce site culturel", a indiqué son directeur général, Alyose Ndam Diouf. 
 
"Nous avons réédité l’exposition de l’année dernière organisée dans le cadre de notre cinquantenaire, parce que le site est évocateur, le Monument de la renaissance africaine est en train de grimper en croissance par rapport à sa renommée et nous pensons que c’est un site à valoriser et à travers cette exposition nous voulons y contribuer", a-t-il dit lors du vernissage. 
 
Le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly, l’ambassadeur du Sénégal en Ethiopie, Baye Moctar Diop et d’autres personnalités, ont pris à la cérémonie.
 
Au total, une douzaine de tapisseries murales , des tapis de sol et de prière ainsi que des produits du batik réalisés par les jeunes en formation extraits du stock de productions des MSAD de Thiès, ont été exposés au Monument de la renaissance africaine. 
 
Les signatures renvoient parfois aux grands noms de la peinture sénégalaise comme les défunts peintres Pape Ibra Tall, Ibou Diouf ou encore Souley Keïta (ancien Grand prix du chef de l’Etat pour les arts en 2012), mais aussi à la nouvelle génération dont Kiné Aw. 
 
Par cette exposition, fait savoir le directeur des MSAD, il s’agit aussi "d’insister sur l’application de la directive du président de la République qui demande aux services de l’Etat de commander des tapisseries, +un service, une tapisserie+". 
 
"Nous sommes là pour réitérer cette demande parce que c’est seulement par cette voie que nous allons davantage valoriser ce patrimoine que constitue la tapisserie des MSAD de Thiès", a souligné M Diouf. 
 
Pour le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly, "les MSAD de Thiès ont joué un rôle éminent pour faire connaître la culture sénégalaise à l’extérieur". 
 
M. Coulibaly a émis le souhait d’annualiser cette exposition pour "une meilleure offre culturelle, artistique et touristique au Sénégal par son inscription dans l’agenda des évènements internationaux notamment la Foire internationale du livre et du matériel didactique de Dakar (FILDAK)". 
 
Selon Abdou Latif Coulibaly, le marché des MSAD n’est pas suffisamment large. "Votre perspicacité et l’application rigoureuse de gestion moderne vous permettront de relever les défis de la performance et de la productive", a-t-il estimé. 
 
Par cette deuxième exposition, les MSAD de Thiès signent ainsi "un pacte de fidélisation et permettent aux visiteurs de voir jusqu’au 3 décembre prochain les tapisseries sans aller à Thiès", souligne Abdoulaye Racine Senghor, l’administrateur du Monument de la renaissance. 

FKS/ASB