L’émergence passe aussi par la culture, rappelle Abdoulaye Diop
APS
SENEGAL-CULTURE-SOCIETE

L’émergence passe aussi par la culture, rappelle Abdoulaye Diop

Dakar, 5 nov (APS) - L’idéal d’émergence passe ’’aussi et surtout’’ par la valorisation de la culture et la promotion des artistes sénégalais, rappelle le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop.

"L’idéal d’émergence n’est pas seulement dans l’édification d’infrastructures matérielles, il est aussi et surtout dans la valorisation de notre supra matériel qu’est la culture", a-t-il indiqué.
 
M. Diop, s’exprimant mardi à l’ouverture de la 10e édition du Salon national des arts visuels, a dit sa conviction que l’idéal d’émergence "n’est pas seulement dans l’édification d’infrastructures matérielles, il est aussi et surtout dans la valorisation de notre supra matériel, c’est-à-dire la culture et la promotion de nos artistes qui expriment le génie profond de notre peuple".
 
Selon le ministre de la Culture, "le Plan Sénégal émergent (PSE) est le cadre qui oriente notre idéal d’émergence dont le cœur est le capital humain. Or, poursuit-il, c’est par la création artistique que l’homme construit et donne un sens à son existence".
 
En ce sens, la 10e édition du Salon national des arts visuels, portant sur le thème "Art et questions nationales : la place de l’artiste dans le Plan Sénégal émergent", représente "un évènement d’importance majeure".
 
"La culture est au cœur de la politique du gouvernement du Sénégal", en témoigne les projets culturels tels que le Mémorial de Gorée, le Mémorial du bateau "Le Joola", prévu à Ziguinchor, la capitale sud du Sénégal.
 
Le projet "Maison jeunesse et citoyenneté", que le gouvernement compte réaliser dans chaque région, compte également parmi ces projets culturels d’importance, au même titre que "le Palais des arts", qui sera érigé à l’ancien palais du Cap manuel. 

FKS/BK/ASG