L’art pour célébrer le 94ème anniversaire de la proclamation de la République turque
APS
SENEGAL-TURQUIE-CULTURE

L’art pour célébrer le 94ème anniversaire de la proclamation de la République turque

Dakar, 27 oct (APS) – L’organisation d’une série d’activités artistiques au Grand Théâtre national, à Dakar, est l’un des temps forts de la célébration du 94ème anniversaire de la proclamation de la République turque, par l’ambassade de ce pays au Sénégal, a appris l’APS.
 
C’est dans ce cadre qu’est organisée l’exposition de peinture ‘’Ebru’’, composée d’une série de tableaux de peinture, une technique traditionnelle sur eau aspirée ensuite avec du papier marbre, selon l’artiste turque Melek Ozdilek. L’artiste est largement revenue sur le matériel utilisé pour réaliser ses œuvres, notamment la bile de vache pour le mélange de l’eau, et la queue de vache et le tronc d’arbre pour confectionner le pinceau.

La plasticienne turque Melek Ozdilek réalise in situ des œuvres au-delà de celles exposées dans le hall du Grand Théâtre. La plupart est formée de paysages. Mais fait savoir la plasticienne turque, ‘’des thématiques autres que la flore et la faune peuvent y être reproduites’’.

Elle se dit prête à collaborer avec des artistes sénégalais pour leur transmettre le savoir-faire sur cette peinture classique turque.

La peinture ‘’Ebru’’, ‘’l’art turc du papier marbre’’ est inscrite en 2014 au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

La danse est aussi au rendez-vous de la célébration du 94ème anniversaire de la proclamation de la République turque avec la prestation, ce vendredi à 20 heures, de la troupe folklorique ‘’Young folk dancing assembly’’.

Selon la directrice des arts au ministère du Tourisme de la Turquie, Çigdem Karattan, ‘’ce spectacle, composé d’une diversité de danses des différentes régions de la Turquie, va montrer le folklore traditionnel de la Turquie’’.

Outre les pas de danse qui seront exécutés, les danseurs porteront des costumes traditionnels, informe la directrice de la troupe, Çigdem Karattan. Onze danseurs dont six filles, âgés de 18 à 25 ans, ont fait le déplacement à Dakar. La troupe ‘’Young folk dancing assembly’’ se produit pour la deuxième fois en Afrique après le Maroc. 

FKS/ASG