MCN :
APS
SENEGAL-CULTURE

MCN : "La proclamation de la valeur de l’humain", un axe de l’exposition inaugurale

Dakar, 30 mars (APS) – "La proclamation de la valeur de l’humain" est l’un des trois axes du récit d’orientation proposé, vendredi, par des experts internationaux pour l’exposition inaugurale du Musée des civilisations noires (MCN) prévue le 6 décembre prochain.
 
"L’exposition inaugurale est conçue pour manifester en premier lieu que le continent qui est celui de la naissance de l’homme est également celui où fut proclamée, dans différentes déclarations majeures, la valeur de l’humain", a dit le professeur Souleymane Bachir Diagne.
 
Il présidait le comité de synthèse des travaux de l’atelier international de conception des expositions du MCN. 
 
"On choisira ici de mettre l’accent sur la +Charte du Mandé+ par écrit et oralement dans différentes langues africaines, la proclamation de l’+Ubuntu+ sera présentée en même temps que l’apport de l’Afrique dans le développement de l’humanité en matière de sciences et de techniques", a-t-il notamment souligné. 
 
Les experts ont aussi proposé de montrer "la capacité africaine de produire des civilisations de la rencontre".
 
"A côté de la créativité continue des spiritualités endogènes, l’appropriation africaine de l’Islam et du Christianisme telles que manifestées par exemple dans le kimbanguisme ou dans l’enseignement de Thierno Bokar sera mise en évidence", précise le philosophe. 
 
Le dernier axe de l’exposition inaugurale doit porter sur la mondialisation des cultures noires et foyers de cultures. 
 
Il s’agit selon les experts de présenter "des objets relatifs aux traites négrières et manifester également le rôle déterminant de la résistance et de la résilience des populations noires déportées dans la création de nouvelles cultures porteuses d’une exigence de l’universel". 
 
Pour le professeur Souleymane Bachir Daigne, le patrimoine est pris en compte dans ce contenu, mais aussi la jeune génération. 
 
"Elle s’adresse pour l’essentiel aux générations futures, à qui, il s’agit de montrer la richesse de leur patrimoine, mais aussi d’indiquer des directions où les entraînent la richesse de ce patrimoine, de leur indiquer la responsabilité qui est la leur et de faire en sorte que ce patrimoine continue d’être", indique-t-il. 
 
"(…). Nous réussirons à faire en sorte que le monde enfin apprenne à regarder autrement l’Afrique dans sa vraie dimension de berceau de l’humanité", a déclaré le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly. 
 
Il assure que "le Musée des civilisations noires sera un espace "dynamique, (…), armé pour explorer les questions fondamentales, un lieu de débat et de confrontation d’idées". 
 
Le Musée des civilisations noires dont les travaux de l’esplanade seront finalisés le mois prochain, sera remis aux autorités sénégalaises au mois de juillet et l’exposition inaugurale est prévue le 6 décembre.


FKS/ASB/OID