Fesnac : artistes Guinéens et de la diaspora lougatoise ravissent la vedette aux autres
APS
SENEGAL-CULTURE

Fesnac : artistes Guinéens et de la diaspora lougatoise ravissent la vedette aux autres

Louga, 22 déc (APS) - L’ouverture officielle de la dixième édition du Festival des arts et culture (Fesnac) a été marquée, jeudi à Louga, par la "belle prestation" des artistes guinéens et de la diaspora lougatoise qui ont fait étalage de leur talent pour égayer le public venu nombreux assister au lancement de cet évènement.
 

En réplique aux belles chorégraphies offertes par la troupe guinéenne, les batteurs lougatois établis en Espagne, Ndiawar Seck, Babacar Ndiaye et Alassane Camara Seck ont donné un aperçu de leur savoir-faire pour lequel ils séjournent dans la péninsule ibérique.

Outre ces deux troupes, la cérémonie d’ouverture a été marquée par un "somptueux" spectacle sons et lumières concocté par des agents du théâtre Sorano et des artistes lougatois notamment ceux de la troupe Renaissance, vainqueur l’année dernière de la compétition en danse.

A cette occasion, le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly a insisté sur l’objectif qui a guidé à l’instauration du Festival national des arts et culture (Fesnac) qui est d’encourager l’expression des spécificités culturelles et artistiques de la nation.

"Le Fesnac a été institué il y a vingt ans dans le but d’encourager l’expression des spécificités culturelles et artistiques de la nation", a notamment dit M. Coulialy qui procédait jeudi au stade Albury Ndiaye à l’ouverture de la dixième édition du Fesnac qu’abrite la région de Louga.

Selon le ministre, cet événement permet de mettre en exergue également les éléments de convergence pour la sauvegarde de l’unité nationale par la rencontre des artistes en provenance de différentes régions du pays.

Abdou Latif Coulibaly a aussi estimé que cette grand-messe des arts et de la culture est "un message profond de réaffirmation de la prééminence de la culture dans le développement de la nation à travers notre riche patrimoine matériel et immatériel".

Le maire de Louga, Moustapha Diop et Mbery Sylla ont salué le choix porté sur Louga pour abriter cette manifestation qui rassemble toutes les régions du pays annuellement permettant ainsi d’œuvrer à l’unité nationale.

La représentante de l’Organisation de la Francophonie, Youma Fall a expliqué la contribution de son institution par la portée de ce festival qui est "un événement international".

Un défilé des artistes habillés en tenue traditionnelle et accompagné par des rythmes rappelant la culture de leurs origine ont marqué l’ouverture de ce Fesnac.

AMD/PON