L’exposition ’’Les grandes Figures noires....’’ rend hommage à des hommes de paix et de justice (Abdoulaye Racine Senghor)
APS
SENEGAL-CULTURE

L’exposition ’’Les grandes Figures noires....’’ rend hommage à des hommes de paix et de justice (Abdoulaye Racine Senghor)

Dakar, 11 mars (APS) - L’exposition itinérante sur les Grandes figures noires de l’antiquité à nos jours rend hommage à ces personnalités qui ont apporté une contribution fondamentale dans la construction d’un monde de paix de justice et de progrès, selon l’administrateur du Monument de la Renaissance africaine, Abdoulaye Racine Senghor.



Le vernissage de cette exposition d’une centaine d’oeuvres a eu lieu vendredi soir au Monument de la Renaissance africaine en présence de plusieurs diplomates.


‘’(Il s’agit) d’un passé que nos artistes ont revisité pour nous montrer les figures les plus représentatives de Noirs qui ont joué un rôle dans l’évolution du monde’’, a dit Senghor.


Selon lui ‘’les Noirs ont apporté une contribution fondamentale dans la construction d’un monde de paix de justice et de progrès et toutes les personnalités représentées ici par les artistes traduisent cet idéal de recherche d’un monde de paix et d’unité’’.


Le ministère de la Culture ‘’est sensible à ce que les artistes soient les visionnaires capables de capter l’essentiel et de les transmettre pour en faire des œuvres d’éternité’’, a-t-il dit, relevant que ‘’cette exposition est à sa place au Monument de la renaissance’’.


Initiée par la Galerie Yassine, l’exposition s’est déjà tenue aux Parcelles Assainies, à Keur Massar et compte se poursuivre dans plusieurs endroits à Dakar mais également dans les régions. Elle espère aussi se positionner à l’international, selon le manager de la Galerie, Yandé Thiam.


Cette exposition réalisée par une quarantaine d’artistes, est surtout destinée à la jeune génération qui ‘’méconnait encore l’empreinte de la majeure partie’’ de ces figures Noires dans l’histoire de l’humanité, explique-t-il.


Les visiteurs pourront découvrir dans les espaces du Monument des figures comme Anta Madjiguene Ndiaye ou Anna Kingsley, senegalo-américaine née en 1793. Considérée comme une véritable héroïne aux Etats-Unis elle a beaucoup contribué au respect des droits de propriété des Noirs.


Il y a également parmi les portraits, celui de Omar Ibn Said, esclave né en 1770 dans le Fouta, vendu aux trafiquants d’esclaves et emmené en Amérique à l’âge de 37 ans. Il est surtout connu pour avoir été l’auteur en 1831 de l’unique témoignage autobiographique d’un esclave américain rédigé en arabe.

L’afro-venezuelien Pedro Camejo connu sous le pseudonyme de Negro Primero est un héros national qui n’a pas hésité à donner sa vie pour affranchir le Venezuela de la tutelle espagnole et instaurer la République.

L’exposition met en exergue d’autres figures emblématiques comme la reine de Sabaa (Ethiopie), Abraham Petrovich (Russie), Antonio Maceo (Cuba), Dhul Nun Al Misri (Egypte), Askia Mohamed (Mali), Wangari Maathai (Kenya) ou encore Haile Selassie (Ethiopie).


Les ambassadeurs d’Egypte, du Venezuela, de Cuba et d’Ethiopie Roumanie, et d’autres représentants diplomatiques ont assisté à la cérémonie de vernissage de cette exposition qui se poursuit jusqu’au18 mars.

MF/OID/MS