L’Afrique invitée à aller vers ’’la connaissance de soi-même’’
APS
MONDE-CULTURE

L’Afrique invitée à aller vers ’’la connaissance de soi-même’’

Dakar, 31juil (APS) - L’ancien ministre malien de l’Education, Adama Samassekou a souligné dimanche à Dakar l’importance pour les peuples africains d’aller à la quête de valeurs comme la ‘’connaissance de soi-même ’’.
 
‘’Cette thématique est pertinente. C’est un événement historique. Il est essentiel de retourner à nos valeurs. La connaissance de soi est la première valeur africaine et se connaitre soi-même est encore mieux’’, a-t-il dit.
 
M. Samassekou s’exprimait lors de la cérémonie de clôture de la Conférence de préfiguration du Musée des civilisations noires(MCN) ouverte depuis jeudi à Dakar. 

Elle avait entre autres objectifs, ’’de définir la place du Musée dans le paysage muséal mondial et de mettre en place les outils et mécanismes qui lui permettront de mener ses activités’’.
 
 
Adama Samassekou par ailleurs, président de la séance de clôture, a indiqué que la création de ce musée est un projet ‘’légitime et d’actualité’’. ‘’Nous devons nous retrouver, pas dans un mouvement d’enfermement, mais dans l’enracinement et l’ouverture’’, a-t-il ajouté.
 
Selon lui, le continent africain appartient aux peuples qui ont privilégié la culture de l’être par rapport à la culture de l’avoir. ‘’Nous sommes ces sociétés de partage et nous avons la facilité d’être unis et d’accueillir l’autre et de partager avec lui’’, a-t-il dit.
 
‘’Pour arriver à ce qu’il sait le mieux faire, l’africain doit au préalable savoir qui il est’’, a insisté l’ancien ministre malien de l’éducation, ajoutant la construction et la mise en place du Musée des civilisations noires participe à aider ‘’le continent à dire au reste du monde qui elle est’’
 
M. Samassekou a rappelé le contexte de cette conférence de préfiguration du qui se tient dans un système mondial marqué par où l’organisation en août 2017 en Suisse, de ‘’la Conférence mondiale des Humanités. Défis et responsabilités pour une planète en transition’’.
 
‘’Cette conférence sera précédée de plusieurs conférences régionales aux Etats-Unis, au Moyen orient et en Afrique au Mali. Le thème retenu pour cette conférence de Bamako est ‘’langue, culture, histoire et territoire’’, a-t-il dit.
 
SK/ASB