Hommage funèbre aux Pr Lylian Kesteloot, Ibrahima Sow et Hamidou Dia
APS
SENEGAL-UNIVERSITE-HOMMAGES

Hommage funèbre aux Pr Lylian Kesteloot, Ibrahima Sow et Hamidou Dia

Dakar, 25 mars (APS) - La maison d’édition Harmattan/Sénégal a rendu hommage samedi à Dakar aux Professeurs Lylian Kesteloot, Ibrahima Sow et Hamidou Dia, trois universitaires disparus récemment.



 


Cette manifestation organisée en partenariat avec l’Université Cheikh Anta Diop et le Centre de recherche ouest africain (WARC en anglais) a vu la participation des sommités du monde académique et culturelle dont l’ancien recteur de l’Ucad, Abdou Salam Sall, l’écrivain Cheikh Hamidou Kane, l’ancien ministre Abdoulaye Elimane Kane et le général Mamadou Niang.


Parlant du docteur Ibrahima Sow (1946-2018), Pr Djibril Samb a salué un ‘’parcours atypique’’, un ‘’courage intellectuel’’ et une ‘’hardiesse’’ qui lui ont permis ‘’d’interroger mais de manière scientifique les questions touchant à la divination et au maraboutage’’.


‘’Un domaine peu exploité par les chercheurs sénégalais’’, selon le philosophe Djibril Samb.


Pour sa part le Pr Amadou Ly est revenu sur ‘’l’humanisme’’ de Lilyan Kesteloot (1931-2018), qui fut l’une des premières africanistes à explorer la littérature orale africaine.


Il a également insisté sur ‘’l’amour qu’elle portait pour l’Afrique et les cultures et sociétés africaines’’. Ce qui était ‘’un pari risqué’’ à une époque où l’on niait toute promotion intellectuelle au noir.


Mais, ‘’contre toute attente, elle fera une thèse en 1961, une thèse qui va ouvrir la voie sur les recherches portant sur la littérature orale africaine’’, a dit le Pr Ly, rappelant que cet engagement de Lilyan Kesteloot pour les causes africaines sera ‘’à l’origine de son expulsion de la Côte d’Ivoire en 1967 par le gouvernement d’alors qui lui reprochait ses prises de position à l’égard du monde ouvrier’’.


Venu représenter le recteur de l’Ucad Ibrahima Thioub, le Pr Mbaye Thiam a estimé que cette cérémonie d’hommage constitue ‘’une décence académique et une preuve que l’Université est reconnaissante aux illustres disparus’’.


Il a annoncé que l’Université Cheikh Anta Diop est en train de réfléchir sur l’organisation prochaine d’un colloque international sur la personnalité et l’œuvre de Mme Kesteloot.


Le Professeur Hamidou Dia, philosophe, est décédé le 4 février à Dakar à l’âge de 64 ans.


Conseiller spécial du chef de l’Etat pour la culture et l’intégration, Hamidou Dia, était également critique littéraire et poète. Il a enseigné en France, au Canada et au Sénégal. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont "Les Sanglots de l’espoir" (L’Harmattan, 1987) et "Koumbi Saleh ou Les pâturages du ciel" (NEAS, 1993).



 

SMD/OID