Fesnac : l’Administratrice fière de l’intérêt des organismes internationaux
APS
SENEGAL-CULTURE

Fesnac : l’Administratrice fière de l’intérêt des organismes internationaux

Louga, 24 déc (APS) - L’intérêt "manifeste" des organismes internationaux et de la sous-région qui veulent inscrire le Festival national des arts et culture (Fesnac) dans leur agenda constitue une opportunité pour cette maniesfation culturelle a déclaré, dimanche à Louga, son administratrice, Fatou Sidibé Diallo.


L’année passée l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) s’était manifestée et aujourd’hui l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) a offert le prix de la diversité d’une valeur de deux millions, a souligné Mme Diallo dans un entretien avec l’APS.

L’administratrice du Fesnac qui a en outre salué la participation des pays comme le Togo, le Mali et la Guinée a estimé que le Festival est "en train de confirmer la réalité de l’existence de la Cedeao des peuples".

Elle noté également la présence des étudiants comoriens et gambiens au colloque qui a draîné des sommités de la culture et de l’art africain.

"La culture est plus que jamais un facteur d’intégration", selon Mme Diallo qui y voit aussi une opportunité de développement socio-économique.

L’édition 2017 qui s’est tenue du 20 au 23 décembre à Louga a été marquée par de "hauts moments" d’échange notamment lors du colloque.

Fatou Sidibé Diallo a salué aussi le "bon déroulement" des compétitions traditionnelles comme le théâtre, la danse et la musique, mais également l’introduction d’activités qui ont permis aux enfants de montrer leur savoir-faire.

"Le seul regret reste le décès accidentel de l’artiste saint-louisien Khabane Thiam, un des précurseurs du festival jazz et encadreur du groupe de musique de la capitale du Nord" a souligné Mme Diallo.

Qui a toutefois magnifié l’engagement des autorités administratives et locales, ainsi que celui de la population lougatoise qui a réservé un bon accueil aux festivaliers.

AMD/PON