’’Le potentiel
APS
SENEGAL-CHINE-CULTURE

’’Le potentiel" des campagnes sénégalaises en exergue par le biais de l’art

"La Chine a un vaste programme de développement des campagnes chinoises, l’idée est d’exposer les initiatives décentralisées au Sénégal pour voir les synergies possibles dans le cadre de la recherche afin de valoriser les terroirs", a expliqué le critique d’art sénégalais Massamba Mbaye, dans un entretien avec l’APS.
 
Il rendait compte de ce symposium organisé ce week-end à Dakar, au Musée des civilisations noires, dans le prolongement de l’exposition "L’émergence de la campagne chinoise à travers le développement", organisée de concert avec la Shanghai Academy of fine arts.
 
Plusieurs experts culturels, dont des artistes, enseignants et promoteurs culturels ont participé à ce symposium, selon Massamba Mbaye, critique d’art et journaliste.
 
L’intervention de l’architecte Etienne Diène par exemple portait sur "L’art, la campagne et la mondialisation : les dynamiques architecturales dans les campagnes". Son propos était dit-il de montrer toute la richesse architecturale des campagnes sénégalaises qui transparait à travers l’ingéniosité dans la mise en espace. 
 
Il a cité comme exemple "la case à impluvium, bâtiment en boue ronde, surmontée d’un toit de chaume en Casamance au Sud du Sénégal, les constructions en terre latéritique en pays bassari à l’est du pays, les constructions à base de Typha, le singulier centre culturel de Sinthian". 
 
Le docteur Thierno Guèye, philosophe et enseignant chercheur à la Faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation (FASTEF), a lui mis en exergue l’écovillage de Ndem, selon lui "illustratif du mode de vie alternatif pour ce monde surtout occidental peu soucieux au final de l’environnement", a rapporté Massamba Mbaye.
 
"Ndem est une illustration du potentiel humain africain bâti par le savoir sain avec une bonne dose de spiritualité incarnée par le guide de Ndem : Serigne Babacar Mbow. Nous pouvons dire que le succès de cette initiative repose essentiellement sur la foi et les expertises traditionnelles locales et solidaires", a-t-il commenté.
 
Les artistes Ousmane Dia et Kan-Si ont exposé par vidéo-conférence leur expérience respective de la valorisation des terroirs, depuis la Suisse pour le premier et les Etats-Unis pour le second.
 
Initiateur de "Tambacounda-Genève-Dakar" (TGD), Ousmane Dia a expliqué que ce projet d’échanges culturels "a été une formidable opportunité pour les artistes de Tambacounda de vivre de leur art", indique-t-il. 
 
"De 2001 à 2018, le Collectif artistes plasticiens (CAP) a organisé quinze projets artistiques dont onze échanges artistiques et culturels qui se sont déroulés à tour de rôle dans trois villes : Tambacounda au sud-est du Sénégal, Genève en Suisse, et Dakar, capitale du Sénégal". 
 
"Plus de mille deux cent artistes, étudiants d’écoles d’art ou collégiens, originaires de plus de 26 pays ont pris part à ces échanges qui se sont succédés sous le sigle de Tambacounda-Genève-Dakar (TGD)", a rappelé Ousmane Dia, cité par Massamba Mbaye.
 
Au final, "TGD a permis de réaliser des activités à fort impact pour ces populations très éloignées de la capitale du Sénégal. Il a permis de changer le cadre de vie de Tambacounda notamment par l’art qui a été une véritable rampe de lancement d’autres initiatives dans le domaine de l’éducation, de l’environnement, de la cohésion sociale, de l’économie etc. " 
 
Kan-Si a pour sa part montré comment son initiative conjointe avec Mushana Ali, une artiste américaine, a permis de revitaliser le secteur culturel à Mbodiène en créant un pôle intégré de valorisation du patrimoine sénégalais.
 
A l’issue des échanges, la commissaire de l’exposition, la Chinoise Su Ouyang de l’Académie des Beaux-arts de Shanghai, a répertorié les pistes de partenariat sino-sénégalais à travers la culture.
 
Les participants ont fait différentes propositions, dont des workshops, des échanges académiques, des initiatives conjointes dans le domaine de l’architecture, etc., allant dans le sens de la mise en lien entre créateurs des deux pays. 
 

 

FKS/BK/AKS