Décès du plasticien Ibrahima Kébé, à 64 ans
APS
SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE

Décès du plasticien Ibrahima Kébé, à 64 ans

Dakar, 8 sept (APS) - L’artiste-plasticien sénégalais Ibrahima Kébé est décédé dimanche à Dakar, à l’âge de 64 ans, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris de source proche de l’artiste, confirmée par le ministère de la Culture et de la Communication.

Le défunt, sélectionné lors de la dernière Biennale de Dakar (Dak’art), a rendu l’âme à l’hôpital de Thiaroye. Il sera inhumé lundi à 12 heures au cimetière de Yoff, à Dakar.

Ibrahima Kébé, natif de Kaolack, au centre du Sénégal, a étudié les beaux-arts à l’Ecoles des Beaux-arts de Dakar de 1976 à 1979.

Il est présenté comme un des artistes les plus connus de sa génération, son œuvre couvrant "plus de trois décennies de pratique", selon Idrissa Diallo, commissaire d’exposition au "Village des arts" de Dakar.

"Son travail a été largement exposé en groupe et en solo entre autres à la Schedhalle à Zurich en Suisse, au musée du Palais des Beaux-Arts de Charleroi en Belgique, à la Biennale de Dakar ainsi qu’à la Galerie nationale de Dakar", renseigne M. Diallo. 

"En dehors de son activité en atelier, Kébé a également travaillé comme éducateur artistique pour plusieurs institutions autant au Sénégal qu’à l’étranger. Ses œuvres se trouvent dans nombre de collections privées ainsi que la collection nationale de l’Etat du Sénégal", ajoute-t-il.

Dans un communiqué reçu de ses services, le ministre de la Culture et de la Communication a fait part de son "une immense tristesse" suite au rappel à Dieu d’Ibrahima Kébé.

"Artiste de talent et de grande notoriété formé à l’école des Beaux-Arts de Dakar, Ibrahima Kebe a participé depuis plus de trois décennies à de nombreuses expositions au Sénégal et à l’étranger. C’est donc un grand artiste que le pays vient de perdre !", écrit Abdoulaye Diop.

Il a présenté ses condoléances à sa famille, "aux pensionnaires du village des arts et à toute la communauté artistique, tout en partageant la douleur de la séparation avec celui qui fut pour eux un don de Dieu (…)".

BK