Décès, ce dimanche, du cinéaste burkinabè Idrissa Ouédraogo
APS
AFRIQUE-CINEMA-NECROLOGIE

Décès, ce dimanche, du cinéaste burkinabè Idrissa Ouédraogo


Dakar, 18 fév (APS) – Le réalisateur burkinabè Idrissa Ouédraogo est décédé des suites d’une maladie ce dimanche matin, à Ouagadougou (Burkina Faso), à l’âge de 64 ans, a appris l’APS de médias burkinabè.


Né le 21 janvier 1954 à Banfora (ouest du Burkina Faso), Idrissa Ouédraogo, décédé ce matin dans une clinique de Ouagadougou, est considéré comme le plus célèbre réalisateur de son pays.



Il est, avec Gaston Kaboré, les deux Burkinabè à avoir déjà remporté l’Etalon d’or de Yennega, la plus prestigieuse récompense du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), renseigne l’Agence d’information du Burkina Faso (AIB).


C’est avec son Film "Tilaï" qu’il a remporté en 1991, l’Etalon d’or de Yennenga au FESPACO. Une année auparavant, il remportait le grand prix du Jury au Festival de Cannes avec la même œuvre cinématographique, rappelle l’AIB.


Entre autres films à son actif, il y a "Yaaba" (Grand-mère) en 1989, "Tilaï" (La loi) en 1990, "Samba Traoré", en 1992, "Kato, Kato" en 2006.


L’Agence d’information du Burkina rapporte que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a, dans son compte Twitter, salué la mémoire du défunt cinéaste, qu’il qualifie de "réalisateur à immense talent".

PON/ASG