Abdoulaye Diop présente les condoléances du gouvernement à la famille de Thione Seck
APS
SENEGAL-CULTURE

Abdoulaye Diop présente les condoléances du gouvernement à la famille de Thione Seck

Dakar, 26 mars (APS) - Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a présenté, jeudi, les condoléances du chef de l’Etat, Macky Sall, et de l’ensemble du gouvernement à la famille du chanteur Thione Ballago Seck, décédé à la mi-mars à l’âge de 66 ans.
 
"Toute la délégation qui m’accompagne est venue vous présenter les condoléances du chef de l’Etat protecteur des arts et lettres, du gouvernement. Nous avons tous perdu", a-t-il dit lors de sa visite au domicile du lead vocal du Raam Daan, sis à Ouest Foire, à Dakar.
 
Le ministre de la Culture et de la Communication était accompagné du ministre de la Jeunesse, Néné Fatoumata Tall, de la ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire Zahra Iyane Thiam, du gouverneur de Dakar Al Hassane Sall et des membres de son cabinet.
 
Abdoulaye Diop a remis officiellement la médaille et le diplôme de "Commandeur de l’Ordre national du Lion" décernés par le président Macky Sall à titre posthume au chanteur, considéré comme un "parolier visionnaire" et un "compositeur réputé". 
 
La délégation a ensuite prié pour le repos de l’âme du défunt et exprimé sa compassion pour la famille éplorée. 
 
Wally Ballago Seck a remercié, au nom de la famille, le ministre de la Culture et toute la délégation qui l’accompagne. Selon, lui son défunt père aurait été content de cette décoration. 
 
"Je remercie tout le monde (…). C’était un vrai +diambar+ [un homme de courage] au regard de son immense travail. Je suis l’un de ses fans, je le lui disais toujours. Un grand parolier, un homme de paix. Je prie pour la paix au Sénégal", a dit le chanteur Wally Seck, qui avait à ses côtés son jeune frère Mohamed Seck et des proches de la famille. 
 
Serigne Bara Ibn Serigne Fallou, porte-parole de la famille de Thione Seck, a réitéré ses prières pour le repos de l’âme du défunt chanteur. Il a signalé que son dernier opus dédié aux marabouts de toutes les confréries, est entre les mains du ministre de la Culture et de la Communication. 
 
Thione Ballago Seck avait intégré à 16 ans une troupe de théâtre, puis le "Star Band" de la légende Ibra Kassé, où il a évolué avec le célèbre Laye Mboup, avant de rejoindre l’Orchestra Baobab, au sein duquel il monnaya son talent de 1973 à 1977. 
 
Le chanteur lance ensuite un premier groupe "Thione Seck et son ensemble", composé de membres de sa famille au début des années 1980, juste avant de fonder le "Raam Daan" en 1984, considéré comme "un mouvement de sensibilisation spirituelle" dans lequel il évoluait avec son petit frère Mapenda Seck et Mountaga Kouyaté, un ex membre de l’Orchestra Baobab.
 
Thione Ballago Seck se disait définitivement convaincu qu’une chanson "sert à véhiculer un message, une prédication, un avertissement et une dénonciation sociale".

FKS/ASG/BK