Le FISO, un festival de la diversité linguistique et culturelle (organisateur)
APS
SENEGAL- AFRIQUE-CULTURE

Le FISO, un festival de la diversité linguistique et culturelle (organisateur)

Dakar, 31 jan (APS) – Le Festival international Soninké (FISO) est une rencontre culturelle et d’échanges sur les enjeux et les défis à relever par les communautés nationales, internationales et même transnationales, a indiqué, mercredi à Dakar, le président de la commission technique, Idrissa Diabira. 
 
Il s’exprimait lors une conférence de presse de lancement de l’édition 2018 du FISO, prévue du 21 au 25 février, sur le thème général : "Wagadu 1er empire ouest-africain, hier, aujourd’hui et demain".
 
M. Diabira, qui est par ailleurs directeur de l’Agence nationale pour le développement des PME (ADEPME), la 5e édition du FISO mise sur "la culture et son plus puissant marqueur, la langue, qu’il s’agit de pérenniser, de sauvegarder tout comme notre diversité linguistique et culturelle multiséculaire". 
 
La cérémonie d’ouverture de cette manifestation va coïncider avec la célébration de la Journée internationale des langues maternelles, initiée par l’UNESCO, selon les organisateurs. 
 
"Le FISO ouvrira le 21 février au stade Iba Mar Diop, à La Médina et se clôturera au Stade Ahmadou Barry de Guédiawaye et se tiendra désormais tous les deux ans dans une ville d’Afrique", a signalé le président de la commission technique. 
 
"Le FISO s’inscrit aussi dans un appui au développement des différentes villes et pays où il s’organise en promouvant le tourisme, l’artisanat, la culture. Il se veut un puissant facteur d’intégration et d’harmonie entre les peuples", a ajouté M. Diabira. 
 
"La ville de Dakar est symbolique pour les Soninké puisqu’elle est la porte d’entrée et de sortie de leurs migrations. Elle concentre aussi les +konpo xooro+ ou maisons communautaires des ressortissants d’une quarantaine de villages", a-t-il souligné. 
 
Le Festival international Soninké FISO est organisé par l’Association pour la renaissance du Wagadou (Wagadu Jiida), qui fédère l’ensemble de la communauté Soninké au Sénégal. Elle est fondée en 1985 et est aujourd’hui composée de plus de 100 structures associatives et représentations villageoises.


DS/ASB/PON/ASG