Abdou Latif Coulibaly :
APS
SENEGAL-CULTURE-EVALUATION

Abdou Latif Coulibaly : "La 10 ème édition du FESNAC a été un succès"

Dakar, 12 juil (APS) - La dixième édition du Festival national des arts et de la culture (FESNAC), organisée à Louga du 20 au 23 décembre 2017, a été "un succès" du point de vue de la mobilisation et de la scène artistique, estime le ministre de la Culture Abdou Latif Coulibaly. 
 
"J’apprécie à sa juste valeur la spontanéité et la ferveur avec lesquelles, Louga s’est engagée à relever le défi de la préparation de ce grand rendez-vous des arts et de la culture. Je n’ai pas été surpris de ce qui a été fait, connaissant votre attachement à la culture", a-t-il déclaré.
 
S’exprimant à l’ouverture de la réunion d’évaluation de la 10e édition du FESNAC, jeudi à Dakar, le ministre de la Culture a salué "l’engagement" des jeunes de Louga et des différents responsables de la localité ayant pris part à l’organisation. 
 
Il s’est de même félicité de "la mobilisation de l’ensemble des directeurs des centres régionaux", faisant part de sa satisfaction relative à "l’animation culturelle et la richesse du contenu artistique" du 10e FESNAC, "un défi" qui a été selon lui relevé lors de la 10e édition qui portait sur le thème "Culture et émergence des territoires". 
 
Abdou Latif Coulibaly s’est par ailleurs réjoui de "la collaboration entre le FESNAC et le monde universitaire’’, une perspective qui jette selon lui "les bases d’un partenariat fécond au profit de la jeunesse culturelle de notre pays". 
 
"Puisse ce partenariat être consolidé et élargi afin de tirer pleinement profit de la science universitaire", a-t-il lancé, s’adressant notamment aux es participants à cet atelier d’évaluation.
 
Il les a invités "à mener une analyse critique et prospective, un diagnostic intégral et sans complaisance ainsi que des propositions concrètes d’amélioration pour insuffler du sang neuf au FESNAC après 20 ans d’existence". 
 
"Il y a a-t-il dit deux problématiques majeures à analyser, la première relève de la gouvernance du FESNAC, à savoir quels sont les rapports à clarifier entre le festival et les collectivités locales, leurs moyens de participation (…)", etc.
 
La deuxième question à étudier concerne la périodicité du Festival national des arts et de la culture (FESNAC), a indiqué le ministre de la Culture, faisant observer que la manifestation, instituée en biennale à sa création en 1997, est devenue annuelle depuis deux éditions (2016 et 2017).
 
Le Festival national des arts et de la culture a été lancé en 1997 pour "permettre aux Sénégalais de mieux se connaître, de savoir tout ce qui les rapproche et de contribuer à la consolidation de l’unité nationale", rappelle-t-on dans un document portant sur l’historique de la manifestation. 
 
Selon la même source, cette ambition est "une des fortes recommandations du colloque sur + Les Convergences culturelles au sein de la nation sénégalaise+, tenu en 1994 à Kaolack".
 


FKS/BK