Ziguinchor : acteurs éducatifs et autorités administratives se mettent d’accord pour la reprise des cours
APS
SENEGAL-SANTE-EDUCATION

Ziguinchor : acteurs éducatifs et autorités administratives se mettent d’accord pour la reprise des cours

Dakar, 13 mai (APS) – Les acteurs éducatifs de Ziguinchor (sud) ont accepté de reprendre les cours pour les classes d’examen (CM2, troisième et terminale), le 2 juin prochain, ‘’dans le strict respect des mesures sanitaires’’ édictées contre le Covid-19, a indiqué mercredi le gouverneur de cette région, Guédj Diouf.

‘’Il ressort de notre rencontre que toutes les parties ont accepté de reprendre les cours, le 2 juin, à condition qu’il soit mis en place un dispositif de prévention sanitaire permettant de reprendre les cours dans des conditions acceptables’’, a dit M. Diouf à la presse locale.

Lors de la réunion préparatoire de la réouverture des classes, le colonel Maodo Malick Diop, médecin-chef de la région de Ziguinchor, a fait part de son inquiétude pour le retour de 947 enseignants se trouvant actuellement en dehors du territoire régional.

Ces enseignants doivent rejoindre la région de Ziguinchor avant la reprise des cours.

‘’Nous avons près d’un millier d’enseignants qui sont hors de la région. Des dispositions sont en train d’être prises au niveau national, par les ministres chargés de l’Education nationale, de l’Intérieur et des Transports terrestres. Il y a même des enseignants qui sont hors du territoire national’’, a souligné Guédj Diouf.

Un ‘’dispositif’’ sera mis en place pour le dépistage et le confinement, en cas de nécessité, des enseignants devant venir ‘’des zones où sévit le virus’’, a-t-il assuré.

L’inspecteur d’académie de Ziguinchor, Cheikh Faye, a insisté sur la nécessité d’‘’assurer aux élèves et aux enseignants une reprise en toute sécurité, dans le respect strict des mesures de prévention sanitaire’’.

‘’Les classes où doivent se tenir les cours seront désinfectées. Des points d’eau et des toilettes fonctionnelles seront construits dans les établissements scolaires concernés’’, a ajouté M. Faye.

Les effectifs seront réduits limités à 20 élèves par classe, pour que puisse être appliquée ‘’la mesure de la distanciation physique’’, selon l’inspecteur d’académie.

Des thermoflashs seront mis à la disposition des écoles, de même que des masques, des points de lavage des mains et du gel hydro-alcoolique, pour permettre aux enseignants et aux élèves de se protéger du Covid-19, a-t-il assuré.

Le président de la République a annoncé lundi la réouverture des classes d’examen, le 2 juin, après avoir ordonné la fermeture des écoles et universités depuis le 16 mars en raison de la pandémie de Covid-19.

MTN/ESF/AKS