Yennenga : La distinction d’Alain Gomis,
APS
SENEGAL-CINEMA-REACTION

Yennenga : La distinction d’Alain Gomis, "une suite logique" de la mise en place du FOPICA (ministre)

Dakar, 5 mars (APS) – Le grand prix du FESPACO décerné au réalisateur Alain Gomis est "la suite logique de la politique ambitieuse" entreprise par le gouvernement à travers la mise en place du Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuelle (FOPICA), indique le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye.
 
"Cette haute distinction est la suite logique de la politique ambitieuse entreprise par le Chef de l’Etat qui a mis en place un fonds (FOPICA) d’un milliard de FCFA pour accompagner les réalisateurs et cinéastes afin de booster la production et la création dans le secteur du cinéma et de l’audiovisuel", dit-il dans un communiqué 
 
Le film "Félicité" du Sénégalais a remporté samedi l’Étalon d’or de Yennenga lors du 25éme Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).
 
L’Étalon de Yennenga est le grand prix du FESPACO qui se tient tous les deux ans au Burkina Faso. Le film "Félicité figurait sur la liste des 20 longs métrages sélectionnés pour la compétition officielle du FESPACO 2017 qui a démarré le 25 février dernier.
 
Alain Gomis avait déjà remporté l’Etalon d’or de Yennenga lors de l’édition 2013 du FESPACO, avec le long métrage "Tey" (Aujourd’hui). Le réalisateur sénégalais était également, lauréat du Grand Prix du jury de la 67-ème édition du Festival international du film de Berlinale (9-19 février) pour son film "Félicité".
 
Le ministre de la Culture et de la Communication dit accueillir avec "une grande satisfaction la consécration du réalisateur sénégalais qui vient de remporter avec brio, et pour la deuxième fois, la récompense suprême au 25ème FESPACO". 
 
"Le Premier protecteur des Arts et des Lettres du Sénégal, le président de la République, lui adresse ses vives félicitations pour avoir porté, encore une fois, le cinéma sénégalais sur les plus hauts podiums du monde", ajoute Mbagnick Ndiaye.
 
"Le Gouvernement réaffirme sa ferme volonté de poursuivre cette politique d’appui et de soutien aux créateurs dans tous les segments du secteur de la culture en général et du cinéma en particulier", souligne M. Ndiaye.

ASB