Vers une plateforme de rencontre business sur la logistique entre Africains
APS
AFRIQUE - TRANSPORTS

Vers une plateforme de rencontre business sur la logistique entre Africains

Dakar, 20 oct (APS) – Le réseau international "African freight bridge networks", spécialisé dans le transport de la logistique tient sa deuxième conférence annuelle à Dakar pour offrir une plateforme de rencontre business et booster la croissance économique des Etats.
 
"Nous voulons offrir une plateforme pour faire des rencontres business et garantir la sécurité des transactions. Si vous êtes membres, le réseau +African freight bridge+ peut participer à accroître la croissance", a expliqué son président Hakim Bel, vendredi, à l’ouverture de la conférence. 
 
"En cas de désagréments, a-t-il ajouté, le réseau +African freight bridge+ peut intervenir pour régler les défauts ou retard de paiement". 
 
Le réseau international +African freight bridge networks+, basé au Maroc où s’est tenue la première conférence annuelle, regroupe des agents spécialisés dans le transport international et les compagnies basées sur la logistique. 
 
Mis en place en 2016 par plusieurs agents africains évoluant dans le domaine de la logistique, ce "networks’’ africain compte 150 membres dans le monde. "Nous espérons avoir 200 membres avant la fin de l’année 2017. Les membres peuvent trouver de l’investissement et faire de l’entreprenariat dans le monde grâce aux cotisations annuelles", a relevé Hakim Bel. 
 
+African freight bridge networks+ peut garantir une protection financière à hauteur de 20 000 dollars américain, soit plus de 11 millions de francs CFA par année et par membre, a indiqué son président, relevant que la cotisation peut atteindre 50 000 dollars par an, à partir de 2018. 
 
"Nous avons voulu rester sur le continent africain et avoir de plus en plus de membres. L’objectif est d’avoir 70 % de membres africains et 30 % dans le reste du monde", a souligné M. Bel. Il a précisé que les Africains membres du réseau bénéficient de la réduction de frais pour le transport de la logistique comparés au reste du monde. 
 
"Nous essayons d’encourager les sociétés à investir dans la logistique qui est aujourd’hui, le service qui crée le plus d’emplois dans le monde actuellement. C’est une opportunité pour les compagnies africaines de se lancer dans ce domaine et créer des richesses", a-t-il dit.


SDI/ASB/ASG