Vers le recrutement d’athlètes sénégalais à la SETER
APS
SENEGAL-FRANCE-EMPLOI

Vers le recrutement d’athlètes sénégalais à la SETER


Dakar, 31 mai (APS) – Le président du Comité national olympique et sportif du Sénégal (CNOSS), Mamadou Diagna Ndiaye, et le président directeur général de la Société d’exploitation-maintenance du Train Express Régional (SETER), Stéphane Volant, ont procédé, lundi, à la signature d’une convention de partenariat ouvrant la voie au recrutement d’athlètes sénégalais de haut niveau au sein de cette société.


Les documents ont été paraphés à la gare du TER à Dakar lors d’une cérémonie sobre à laquelle ont pris part, entre autres officiels, le directeur de cabinet du ministre des sports, Ibrahima Ndao, ainsi que le ministre délégué en charge du Commerce extérieur et de l’Attractivité auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Franck Riester, en visite de deux jours au Sénégal, depuis ce matin.


’’Cette nouvelle convention, une première du genre, jamais jusqu’ici signée par le CNOSS avec une entreprise quelconque, a pour objectif de permettre à des athlètes sénégalais de haut niveaux, d’intégrer d’ici aux prochains jeux olympiques de la jeunesse d’été 2026 qui auront lieu au Sénégal, à Dakar, Diamniadio et Saly, l’équipe de la SERTER à travers un travail stable et décent’’, a fait savoir le président directeur général de la SETER, Stéphane Volant.


Selon lui, cinq athlètes seront d’office recrutés, dès le 15 juin, début de l’opérationnalisation de cette convention, précisant que ces derniers seront soumis au même processus de recrutement que les autres travailleurs déjà en activité, avec une petite modération basée sur l’exigence de certains diplômes.


Pour sa part Mamadou Diagna Ndiaye a soutenu que ’’cette rencontre entre le sport et le monde l’entreprise, ne fait que conforter les deux projets majeurs de l’Etat du Sénégal que sont les JO 2026 et le TER.


Ces athlètes, a-t-il dit, ’’habitués à la compétition et au dépassement de soi, vont à coup sûr, apporter une plus-value à travers le culte de l’excellence en permanence’’.


Se réjouissant de l’initiative, le directeur de cabinet du ministère des Sports a invité les autres entreprises, à suivre ’’ce bel exemple de coopération gagnant-gagnant afin de faire du sport, un facteur de promotion économique’’.


’’Le message sera passé aux entreprises françaises établies au Sénégal, et nous serons à vos côtés, auprès de l’ambition olympique, sportive, économiques, et dans tous les domaines’’, a ainsi réagi le ministre délégué français, Franck Riester, chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité.


MK/AKS/OID