Manuel Valls :
APS
AFRIQUE-FRANCE-HISTOIRE

Manuel Valls : "La colonisation a représenté beaucoup de souffrances"

Dakar, 19 sept (APS) – Le Premier ministre français, Manuel Valls réfute le côté positif de la colonisation qui selon lui "a nié la réalité des peuples" et "représenté beaucoup de souffrances et aussi une perte de richesses économiques et humaines".




A la question de l’Hebdomadaire Jeune Afrique "Voyez-vous, comme certains, un côté positif à la colonisation ?", Manuel Valls répond : "Non. La colonisation a marqué le continent africain. C’est un fait. Mais elle a nié la réalité des peuples. Elle a représenté beaucoup de souffrance et aussi une perte de richesses économiques et humaines".


Pour le Premier ministre français qui s’apprête à entamer une tournée africaine qui le mènera à Dakar, Accra, Lomé et Abidjan : "Aujourdhui, l’avenir de l’Afrique est entre les mains des Africains et de leurs dirigeants. Ils ne doivent pas être tournés vers le passé mais vers demain".


’’C’est dans ce sens que la France leur tend la main en tant que partenaire, d’égal à égal sans rien oublier de nos liens, ceux de l’histoire et de la langue", a dit Valls.


Dans un récent discours, François Fillon, candidat aux primaires du parti ’’Les Républicains’’ (droite), pour la présidentielle de 2017, a fustigé les enseignements scolaires qui apprennent à avoir "honte" de son pays, estimant que "la France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique".


"Non, La France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord," a dit Fillon.


OID/PON