Une ONG identifie des pratiques à la base de l’abstention
APS
SENEGAL-POLITIQUE

Une ONG identifie des pratiques à la base de l’abstention


Dakar, 18 mai (APS) - Le directeur exécutif de l’ONG 3D, Moundiaye Cissé, a cité, jeudi, le clientélisme politique parmi les pratiques qui exacerbent le degré de désaffection politique des citoyens et favorisent l’abstention lors des élections.


‘’Les résultats d’une étude que nous avons menée révèlent que certaines pratiques comme le clientélisme politique, la corruption, la violence ou le non-respect de la parole donnée exacerbent le degré de désaffection politique des citoyens et par conséquent l’importance de l’abstention’’, a-t-il déclaré. 


M. Cissé intervenait lors d’un atelier de restitution de l’étude sur les principaux déterminants individuels de l’abstention au Sénégal.


L’ONG 3D en partenariat avec une plateforme des acteurs non étatiques et le collectif des organisations de la société civile pour les élections (COSCE), a mené cette étude pour tenter de déterminer les différentes raisons tant volontaires qu’involontaires qui amènent certains citoyens sénégalais à s’abstenir de voter. 



Le but d’assurer une participation quantitative et qualitative lors des futures échéances électorales, a expliqué Cissé, ajoutant que l’étude qui a couvert quasiment l’ensemble du territoire national permet de mesurer l’intensité de chaque typologie d’abstentionniste et des différentes raisons qui animent leurs décisions. 



Elle débouche par ailleurs sur un certain nombre de recommandations citoyennes à l’endroit des pouvoirs publics, des partis politiques et des médias pour ‘’rehausser considérablement’’ le niveau de participation lors des prochaines élections, a dit M. Cissé. 



Selon lui, la limitation de l’abstention est un devoir qui interpelle tout un chacun. Il a appelé à ‘’œuvrer ensemble’’ à ‘’une meilleure crédibilité’’ des processus électoraux afin que la démocratie sénégalaise puisse continuer à être citée en exemple dans le continent.



 


AMN//OID