Un séminaire se penche sur le bilan des politiques culturelles
APS
SENEGAL-CULTURE

Un séminaire se penche sur le bilan des politiques culturelles

Dakar, 1er fév (APS) – Le bilan des politiques culturelles au Sénégal était au menu d’un séminaire, ce mercredi, à l’initiative du musée Théodore Monod d’art africain de l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN), a constaté l’APS.
 
 
L’objectif est de réduire l’écart entre la diversité sans cesse croissante d’acteurs et d’instruments pour la planification de la culture et l’absence d’analyse scientifique sur leur évolution et leur potentiel, a expliqué El Hadji Malick Ndiaye, conservateur du musée de Théodore Monod.
 
Il s’agit également de dresser un bilan des mécanismes de l’action culturelle entre la rationalité des politiques publiques et la contrainte des mutations sociales, a-t-il ajouté.
 
L’objectif scientifique du séminaire est la réalisation d’une compilation sur l’histoire des pratiques et politiques culturelles au Sénégal, a indiqué El Hadji Malick Ndiaye. 
 
Cette compilation comporte des enjeux théoriques et pratiques "dans le sens où l’action culturelle est appréhendée au regard des institutions, des outils normatifs et de l’histoire des idées", a dit M. Ndiaye.
 
Dans cette perspective, a-t-il ajouté, "la multidisciplinarité est fondamentale avec le concours des champs de recherches comme l’histoire de l’art, l’esthétique, l’histoire, la sociologie, l’anthropologie, l’économie, le droit et la science politique".
 
Au point de vue technique, le séminaire entend développer les capacités de connaissances du secteur culturel et donner des outils aux décideurs publics, a également relevé le conservateur du musée de Théodore Monod.
 
DN/OID/PON