Un responsable de la FSF appelle à sanctionner pour l’exemple les auteurs du drame de Demba Diop
APS
SENEGAL-SPORT-VIOLENCE

Un responsable de la FSF appelle à sanctionner pour l’exemple les auteurs du drame de Demba Diop

Kathiot (Kaffrine), 19 juil (APS) – Le deuxième vice-président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Abdoulaye Seydou Sow a indiqué, mardi à Kathiot (Kaffrine), que "ne pas sanctionner les auteurs du drame de Demba Diop équivraudrait à laisser la violence s’installer dans nos stades".



"Les responsabilités de l’Etat et de l’autorité judiciaire comme celle de la FSF doivent être situées et qu’on retrouve ceux qui ont été à l’origine et qu’on les sanctionne pour l’exemple. Si on ne les sanctionne pas la violence va s’installer dans nos stades" a soutenu M. Sow.

Le deuxième vice-président de la FSF qui s’exprimait en marge d’un meeting de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar (BBY) a appelé à "bannir à jamais la violence" dans le milieu sportif.

Selon lui, ce qui s’est produit, samedi, au stade Demba diop "relève d’un drame jamais vécu dans l’histoire de notre pays".

"C’était un accident prévu dans l’histoire que les populations de Mbour ont vécu avec les populations du Sénégal. J’estime qu’il y aura un moment où nous devrons rendre grâce à Dieu et faire preuve de dépassement", a-t-il fait noter.

Pour M. Sow, "la culture du fair-play doit être fondamentale dans ce que nous faisons".

"Le sport est basé sur le fair-play comme la politique. Le sport est le vecteur de fair-play. Cette image qui a été véhiculée dans le monde entier ce n’est pas bonne pour l’image du Sénégal. Ce qui s’est passé à Demba Diop détruit le fondement de notre nation", a-t-il déploré.

"Le sénégalais est par essence un homme non violent. Il ne faut pas qu’on importe des contre valeurs dans notre culture", a encore souligné M. Sow.

Pour bannir à jamais la violence tant dans le milieu sportif que politique, a-t-il estimé, "il faut la coalition de toutes les forces vives de la nation".

Au total, huit supporteurs ont trouvé la mort et une centaine de blessés enregistrés dans le drame survenu samedi au stade Demba Diop qui abritait alors la finale de la coupe de la ligue sénégalaise de football professionnel opposant le stade de Mbour et l’Union sportive de Ouakam.

MNF/PON