Un projet de 100 millions de FCFA pour la gouvernance de la sécurité alimentaire
APS
SENEGAL-JAPON-SOCIAL

Un projet de 100 millions de FCFA pour la gouvernance de la sécurité alimentaire

Dakar, 27 fév (APS) – Le gouvernement et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) ont lancé, ce mardi, un projet d’un coût de 100 millions de FCFA destiné à "renforcer la mise en œuvre et la coordination de la sécurité alimentaire et la résilience au Sénégal", a appris l’APS.
 

La cérémonie de lancement s’est déroulée à la Primature en présence du Secrétaire exécutif du Conseil national de la sécurité alimentaire Jean Pierre Senghor au nom du Premier ministre et de la Représentante du JICA, indique-t-on dans un communiqué.
 
Le projet de "renforcement des capacités en matière de gouvernance de la sécurité alimentaire et de la résilience" va accompagner le Secrétariat exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire (SECNA) dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de sécurité alimentaire et de résilience, selon le communiqué.
 
D’une durée de 4 ans, le projet a été financé par le Japon à travers la JICA.
 
La même source rappelle que l’élaboration de ce projet est "conforme aux documents de politiques du Sénégal et aux initiatives régionales dans le sahel en matière de lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition et la recherche d’une résilience des ménages et communautés face au changement climatique". 
 
Elle ajoute que le contenu du projet a pris en compte les orientations de la stratégie nationale de sécurité alimentaire et de résilience (SNAR 2015-2035), les priorités résilience pays, etc.
 
Le communiqué relève que "pour une bonne coordination du projet, un Comité de coordination conjoint constitué des sectoriels et des partenaires techniques et financiers, a été mis en place au niveau stratégique". 
 
Il signale également qu’au niveau déconcentré, "le comité régional de sécurité alimentaire présidé par le gouverneur de région servira d’instances de suivi, d’orientations et de validation des activités des sites pilotes du projet".
 
Le lancement du projet a été précédé d’une rencontre de partage des grandes lignes du projet avec le Comité de Coordination conjoint. Elle a été organisée par le SECNSA, partenaire technique de mise en œuvre du projet, en collaboration avec la JICA.
 
Le projet vise à renforcer les capacités du SECNSA en matière de collecte et d’analyse des données ainsi que le suivi-évaluation des projets et programmes de sécurité alimentaire, en matière de coordination des activités concernant la sécurité alimentaire et la résilience.
 
Il s’agit aussi de permettre au SECNSA de "promouvoir la coopération régionale en matière de sécurité alimentaire, résilience et les initiatives pertinentes dans le Sahel".
 
OID/PON