Un officiel malien pour une journée de la libre circulation des personnes et des biens entre le Sénégal et le Mali
APS
AFRIQUE-INTEGRATION

Un officiel malien pour une journée de la libre circulation des personnes et des biens entre le Sénégal et le Mali

Karang Poste, 2 mars (APS) – Le représentant du ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine, à la première édition de la journée de libre circulation des personnes et des biens en Sénégambie, pense qu’il est ‘’urgent’’ d’organiser une manifestation similaire à la frontière entre le Sénégal et le Mali.
 
"Vivement, nous aussi, nous pensons qu’il est urgent d’organiser une journée de libre circulation des personnes et des biens à nos frontières, peut être au niveau d’une localité frontalière comme Kidira dans les jours à venir", a déclaré Aliou Koné.
 
Il s’exprimait lors de la cérémonie officielle de la première édition de la journée de libre circulation des personnes et des biens en Sénégambie organisée à Karang Poste.
 
"Le grand défi de la libre circulation dans notre région reste toujours. Il s’agit de voir comment concilier le droit de la libre circulation et les exigences sécuritaires. Donc pour ce faire nous devons travailler ensemble pour mener ce projet à bon terme", a-t-il ajouté.
 
Organisée pour la première fois à Karang Poste, la journée de libre circulation des personnes et des biens a enregistré une forte mobilisation des populations de la Gambie et du Sénégal et la participation de pays de la sous-région.
 
Etaient présents, le ministre sénégalais de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Francophonie, Mbagnick Ndiaye, les ministres gambiens du Commerce, Aïssatou Touré et du Tourisme, El Hadj Ahmad Bâ. 
 
Plusieurs officiels de la CEDEAO et des deux Etats ont également pris part à cette cérémonie historique.

AB/OID/ASB