Un Mémorandum d’entente entre le CNOSS et la CEA
APS
SENEGAL-AFRIQUE-SPORT

Un Mémorandum d’entente entre le CNOSS et la CEA

Dakar, 29 août (APS) – Le président du Comité National Olympique et Sportif Sénégalais (CNOSS), Mamadou Diagna Ndiaye, membre du Comité International Olympique et Vera Songwe, Secrétaire Exécutive de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA), ont paraphé un Mémorandum d’entente visant à "établir un cadre général de coopération" et à "faciliter la collaboration entre les deux institutions dans les domaines d’intérêt commun".
 
La signature de ce mémorandum d’entente a eu lieu sous la présidence effective du chef de l’Etat sénégalais Macky Sall, en marge du 7ème Sommet de la TICAD, ouvert mercredi, au Japon, selon un communiqué reçu à l’APS.
 
A Travers ce document, le CNOSS et la CEA "s’engagent ainsi à travailler ensemble pour renforcer mutuellement leurs expertises, développer des activités de renforcement des capacités et d’assistance technique, en vue de promouvoir un développement économique et social inclusif, durable par le sport, conformément aux missions du CNOSS".
 
Selon le communiqué, il s’agit de "contribuer à la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable, à la réduction du chômage et à la participation des jeunes africains aux actions de développement économique et social, en utilisant le sport comme levier, au regard des partenariats multiformes en cours de finalisation par le mouvement olympique".
 
Le CNOSS et la CEA "se félicitent de la conclusion de cet accord qui intervient dans le contexte de l’organisation par le Sénégal de la 4ème édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse prévue en 2022".
 
Le communiqué souligne que "l’implication de la CEA constitue un jalon important dans la volonté du président Macky Sall de faire des JOJ Dakar 2022, une belle fête de l’Afrique en terre sénégalaise".
 
La même source rappelle que Mamadou Diagna Ndiaye a également été désigné pour "représenter le Comité International Olympique au Sommet TICAD 7, au regard des liens étroits entre le CIO et le Japon en perspective des Jeux Olympiques Tokyo 2022 d’une part et le continent africain en vue des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2022 d’autre part".


OID/ASB