Un député-maire réclame les avantages du PUDC pour Malém Hodar
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-DEVELOPPEMENT

Un député-maire réclame les avantages du PUDC pour Malém Hodar

Sagna (Kaffrine), 24 oct (APS) – Le département de Malém Hodar (Kaffrine, centre) doit bénéficier des avantages du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) pour pouvoir régler la problématique de l’insécurité alimentaire, a déclaré mardi le député et maire de la commune de Sagna, Ali Yama Ndao. 
 
"Le département de Malém Hodar n’a pas encore senti le PUDC. Hormis la commune de Malém Hodar, chef-lieu du département, nous n’avons aucun moulin à mil dans tout le reste du terroir. Nous sollicitons les avantages de ce programme afin que notre département puisse sortir définitivement de la pauvreté", a déclaré M. Ndao, dans un entretien avec l’APS.
 
"Même si nous espérons encore bénéficier des avantages du PUDC, le département de Malém Hodar ne l’a pas encore senti", a soutenu le député-maire.
 
"A Sagna, nous avons une seule piste de production (Diokoul-Sagna) construite à hauteur de 40 millions de francs CFA par le Programme national de développement local (PNDL). Et, le département de Malém Hodar, très religieux a besoin de pistes de production", a fait savoir le maire de Sagna.
 
Selon lui, beaucoup de villages du département de Malém n’ont pas encore accès à l’eau potable. "Des populations utilisent toujours l’eau des puits. (…) Nous avons besoin de forages pour alléger la souffrance des femmes", a-t-il encore plaidé.
 
M. Ndao a en outre réclamé des ambulances pour améliorer les évacuations sanitaires dans sa commune. "La commune de Sagna compte au total dix postes de santé. Et, aucun de ces postes n’a d’ambulances. Même s’il est impossible de mette à notre disposition dix ambulances, cinq suffiront pour réduire le déplacement des populations", a-t-il encore plaidé.
 
"La commune de Sagna est entourée par une vallée. Si le PUDC parvient à accompagner notre commune en valorisant ses baffons, cela va créer des emplois au niveau de la jeunesse", a dit Ali Yama Ndao, soulignant que "ces baffons vont également permettre de cultiver davantage le riz".
 
Il a indiqué que "3550 ménages ont été aidés par le chef de l’état à travers son programme des filets sociaux. Malém Hodar va certainement bénéficier des retombées du PUDC car le président de la république a pour seul objectif : le développement du pays".

MNF/ASB/PON