Un Code de l’enfant en gestation (officiel)
APS
SENEGAL-ENFANCE-JUSTICE

Un Code de l’enfant en gestation (officiel)

Dakar, 23 juil (APS) – Les services du ministère de la Justice, en rapport avec d’autres départements ministériels impliqués, oeuvrent à l’avènement d’un Code de l’enfant visant à garantir une meilleure protection et une meilleure réinsertion des enfants en difficulté, a révélé lundi le Directeur de cabinet du garde des Sceaux, ministre de la Justice Meïssa Diakhaté. 
 
 
Ce travail répond à une volonté forte exprimée par les hautes autorités de l’Etat, a-t-il dit. Il intervenait lundi à Dakar lors de l’atelier de partage et de validation du rapport de l’audit des offres d’apprentissage et de formation des centres d’accueil et de prise en charge de la Direction de l’éducation surveillée et de la protection sociale. 
 
Les différentes interpellations adressées aux autorités sur la protection de l’enfant vont être prises en charge à travers un code qui est actuellement dans une phase de gestation juridiquement encadré et techniquement accompagné, a-t-il précisé.
 
Dans son propos, la représentante de l’UNICEF à la rencontre, Laetitia Bazz-Veil, a émis le souhait de voir le ministre de la Justice élaborer très rapidement un plan de suivi des recommandations des actions tirées du rapport de la mise en en œuvre de la Stratégie nationale de la protection de l’enfant.
 
Elle a signalé qu’il existe un état des lieux de la mise en œuvre de cette stratégie avec des progrès réalisés dans la protection de l’enfant portée par les différents ministère sectoriels. Elle a ajouté que le rapport a également souligné le défi d’avoir un code de l’enfant pour assurer une meilleure protection des enfants en situation difficile.
 
Le rapport, a-t-elle rappelé, prône que chaque ministère sectoriel ait ses missions clairement définies dans ce processus.
 
Ce point sera également à l’ordre du jour de cet atelier de partage et de validation du rapport de l’audit des offres d’apprentissage et de formation dans les Centres d’accueil et de prise en charge de la Direction de l’éducation surveillée et de la protection sociale (DESPS).
 
L’idée est de sortir de cette journée avec une planification des stratégies aptes à faire évoluer le secteur de l’éducation surveillée et de la protection sociale de l’enfance en partant des contraintes et difficultés relevées dans le rapport d’audit.

ADL/ASG/PON