Dakar accueille, en septembre, une rencontre internationale sur les systèmes alimentaires alternatifs
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Dakar accueille, en septembre, une rencontre internationale sur les systèmes alimentaires alternatifs

Dakar, 24 août (APS) - La ville de Dakar va accueillir, pour la première fois en septembre prochain, un atelier international sur les systèmes alimentaires alternatifs en présence des pays signataires du "Pacte de politique alimentaire urbaine de Milan", a appris l’APS.
 
Une centaine de villes avaient adopté en octobre 2015, en marge de l’Exposition universelle de Milan (Italie) sur le thème "Nourrir la planète, énergie pour la vie", le "Pacte de politique alimentaire urbaine de Milan (MUFPP)".

Le MUFPP initié par la municipalité de Milan a pour objectif de proposer des options stratégiques et alternatives aux villes désirant mettre en place des systèmes alimentaires alternatifs plus durables, d’échanger des idées et des cas de bonnes pratiques sur les systèmes alimentaires alternatifs dans les politiques urbaines.

 
La rencontre de Dakar qui verra la participation de représentants des villes d’Abidjan (Côte d’Ivoire), d’Alger (Algérie), de Douala (Cameroun), de Ndjaména (Tchad), de Niamey (Niger) et de Nouakchott (Mauritanie) est en prélude des assises de Rome (Italie) sur la sécurité alimentaire, prévues le 22 octobre prochain.

"L’atelier de Dakar sera une occasion pour les autorités locales de primer cinq cas de bonnes pratiques qui seront identifiés par un comité scientifique composé d’acteurs avertis sur des questions liées au thème à savoir l’approvisionnement de nos villes en produits alimentaires pour assurer une bonne sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations", a indiqué, mardi, au cours d’un point de presse, Moussa Sy, le 2eme adjoint du maire de Dakar.


L’atelier de Dakar co-organisé avec la Fondation ACRA sera un moment majeur de suivi, d’échanges et de partages de bonnes pratiques en matière de développement de systèmes alimentaires alternatifs durables dans les villes subsahariennes.

Selon Moussa Sy, par ailleurs maire des Parcelles assainies, "les différentes villes partenaires voudraient faire l’effort d’assurer le développement du système alimentaire durable".

Pour Mamadou Danfakha de la Fondation ACRA, "l’atelier de Dakar permettra aux villes africaines signataires du MUFPP de parler d’une seule voie à la rencontre de Rome".
 
 

TMN/MMN/PON