Tambacounda : un château d’eau de 100 mètres cube réceptionné par Mansour Faye
APS
SÉNÉGAL-HYDRAULIQUE

Tambacounda : un château d’eau de 100 mètres cube réceptionné par Mansour Faye

Tambacounda, 9 août (APS) - Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye a réceptionné, jeudi, a Adjaf, une localite située dans la commune de Missirah Tambacounda), un château d’eau d’une capacité de 100 mètres cube d’eau, a constaté l’APS.
 
 
Cet ouvrage hydraulique a un débit de 50 mètres cube, un abreuvoir, 12 bornes fontaines et polarise les villages de Saré boubou, Saré malédi et Sankagne pour une population de 2 044 personnes.
 
"Ce joyau a pour but de fournir de l’eau potable à cette population de la zone de production de bananes. Et aussi, de réduire les risques de maladies liées à une mauvaise alimentation en eau", a dit Mansour Faye s’adressant aux populations de Adjaf, un village accessible à partir de Gouloumbou par une route latérite.

Dans cette localité, les habitants puisaient l’eau des puits ou allaient s’approvionner en eau potable à Gouloumbou distant d’une dizaine de kilomètres.
 
"L’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens du monde rural constitue une priorité pour le gouvernement" a dit le ministre de l’Hydraulique, soulignant que "les nombreuses réalisations de l’ Etat ont pour but de booster le développement rural".
 
Le forage de Adjaf est subventionné par l’Union européenne à travers le programme de Pepam-Ue qui consiste à realiser 35 systèmes d’approvisionnement en eau potable et près de 13 000 ouvrages d’assainissement familial pour un montant de 18 milliards francs CFA.
 
Ces réalisations vont contribuer de "manière significative" à améliorer les taux d’accès et corriger les disparités dans les régions de Sédhiou, Kolda et Tambacounda, a indiqué Mansour Faye.

Le ministre rappelle que ces régions et celle de Kédougou ont les taux d’accès en eau "les plus faibles" au niveau national.

SDI/PON