Tambacounda : la SOGEM  va investir 500 millions FCFA dans les communes impactées
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-DEVELOPPEMENT

Tambacounda : la SOGEM va investir 500 millions FCFA dans les communes impactées

Tambacounda, 1er juil (APS) - La Société de gestion de l’énergie de Manantali (SOGEM) va appuyer à hauteur de 500 millions de francs CFA deux projets portant sur le développement local et l’autonomisation des femmes dans les communes impactées par les travaux de Manantali 2, a-t-on appris de son responsable des questions environnementales, Abdoulaye Fall.

’’Nous avons une enveloppe de 250 millions pour un appui au développement local et 250 millions de FCFA destinés à l’autonomisation des femmes. Ces deux projets vont se dérouler dans l’ensemble des communes impactées par le projet Manantali 2’’, a-t-il dit, jeudi, lors d’un atelier d’échanges et de partage sur les projets.

Cette rencontre a réuni les préfets, les sous-préfets et les maires des communes impactées de Bélé, Sinthiou Fissa et Kidira, situées dans le département de Bakel.

L’objectif était d’échanger sur la mise en place ’’de projets éligibles et prioritaires’’ pour les communes et les villages impactés.

’’Les travaux du projet Manantali 2 ont avancé à hauteur de 80% et pour être sûr de réaliser les deux programmes dans les délais, il est essentiel de rencontrer les acteurs pour réfléchir sur les projets à financer’’, a souligné Abdoulaye Fall.

Il est prévu d’accompagner les groupements de femmes à développer des projets porteurs de croissance pouvant améliorer leurs revenus financiers.

M. Fall a rappelé que 85 % des travaux sont exécutés sur le territoire sénégalais dans le cadre des réalisations du projet Manantali 2,

Il a cité le tirage de la ligne électrique Tambacounda-Goudiry distant de 120 km. ’’Nous devons juste terminer 70 km de tirage jusqu’à Kidira’’, a dit Abdoulaye Fall.

Le projet Manantali 2 a également signé des conventions avec les services des Eaux et forêts du Sénégal et du Mali pour réparer les dommages environnementaux causés au cours des travaux.

A cet effet, un reboisement compensatoire de 420 ha a été réalisé au Sénégal et 30 ha au Mali. Il est aussi prévu l’achat d’unités légères d’intervention pour les feux de brousses et les forêts classées.


SDI/OID/ASB/AKS