Tambacounda : lancement d’un projet contre la malnutrition et l’anémie
APS
SENEGAL-USA-ALIMENTATION

Tambacounda : lancement d’un projet contre la malnutrition et l’anémie

Tambacounda, 19 mars (APS) - L’ONG américaine d’appui au développement "Catholic Relief Services’’ (CRS) a procédé mardi au lancement d’un projet pilote basé sur une approche multifactorielle pour lutter contre la malnutrition et l’anémie dans la région de Tambacounda.
 
Dénommé ’’approche multifactorielle pour lutter contre la malnutrition et l’anémie au Sénégal’’, ce projet va toucher 4.000 ménages dans les quatre départements de la région orientale. 
 
Il sera axé principalement sur l’éducation nutritionnelle à travers le maraîchage, l’élevage et l’introduction de produits riches en fer dans les repas.
 
"Avec cette petite innovation que nous sommes en train de tester, nous espérons réduire le taux très élevé de malnutrition à Tambacounda", a fait savoir la représentante résidente du CRS au Sénégal et en Gambie, Carla Fajarda, lors de la cérémonie de lancement du projet.
 
Elle a rappelé que le CRS a pour but de diminuer le taux de l’insécurité alimentaire et de la sous-nutrition dans la région.
 
A Tambacounda, 26 % des enfants de moins de 5 ans souffrent de retard de croissance et 56 % des femmes en âge de procréer souffrent d’anémie, a rappelé la représentante de CRS.
 
En réponse à ces problèmes, l’ONG américaine propose de mettre "un moyen simple et efficace de fortifier les repas préparés régulièrement avec du fer, combiné avec un appui au développement de l’élevage et des activités agricoles pour la consommation domestique et la création de revenus", a ajouté Mme Fajarda. 
 
Elle a précisé que le projet s’appuiera sur les interventions actuelles et anciennes de CRS dans la région, en renforçant le Programme de renforcement de la nutrition (PRN) mis en place en collaboration avec Caritas Tambacounda, dans les districts de Tambacounda, Goudiry, Makacoulibantang, Kédougou et Salémata.
 
"Ce programme vise à améliorer l’état nutritionnel et sanitaire des mères enceintes et allaitantes et des enfants de moins de 5 ans en promouvant des initiatives communautaires visant à prévenir, détecter et gérer les cas de malnutrition", a expliqué la représentante de CRS. 

SDI/ASG/BK