Tambacounda : 884, 64 tonnes d’arachide d’huilerie collectées en un mois
APS
SENEGAL-AGRICULTURE-COMMERCIALISATION

Tambacounda : 884, 64 tonnes d’arachide d’huilerie collectées en un mois

Tambacounda, 8 janv (APS) - Quelque 884, 64 tonnes d’arachide d’huilerie ont été collectées à Tambacounda (est) pour le compte de la campagne de commercialisation 2018-1019 démarré il y a un mois et qui se déroule sur un rythme jugé ’’timide’’ par la direction régionale du développement rural (DRDR).

"Nous notons toujours une situation timide de collecte de l’arachide d’huilerie après un mois du démarrage de la commercialisation", souligne le dernier rapport de la DRDR portant sur l’évaluation de la campagne de commercialisation arachidière.
 
Il y mentionné que 2.886,80 tonnes de semences d’arachide certifiées collectées, contre 90 tonnes pour les semences d’espèces diverses.
 
Le rapport fait état d’une "amélioration assez importante" du nombre points actifs de collecte mais aussi des quantités collectées pour les semences d’arachide. 
 
"Cependant, ajoute la DRDR, nous restons optimistes pour un déroulement normal de la commercialisation d’ici les jours à venir".
 
Le rapport rappelle les prix pratiqués, à savoir 210 FCFA pour l’arachide d’huilerie, 220 pour les semences d’arachide certifiées de niveau R3, 235 pour le niveau R2, 250 pour le niveau R1 et 325 FCFA pour la semence de base.
 
S’agissant de la commercialisation des semences d’arachide certifiées, la quantité collectée est de 2886, 80 tonnes pour une valeur de 650 756 905 FCFA.
 
Dans la région de Tambacounda, la campagne porte essentiellement sur la collecte des graines d’huilerie, les semences d’arachide certifiées et les semences d’espèces diverses, selon la DRDR. 
 
A ce niveau, relève-t-elle, au total 50 points de collecte actifs ont été répertoriés dans les trois départements (Tambacounda, Goudiry et Koumpentoum) dont 36 points pour les semences d’arachide certifiées, 12 points pour l’arachide d’huilerie et 2 point pour les semences d’espèces diverses (sésame et maïs). 
 
La commercialisation des semences d’espèces diverses a pour sa part démarré dans le département de Koumpentoum, avec seulement un point de collecte qui a enregistré 80 tonnes de semence de sésame et 10 tonnes pour le maïs, indique le rapport de la DRDR. 
 
SDI/BK