Tuberculose : 275 malades enregistrés à Tambacounda en 2017
APS
SENEGAL-SANTE-SITUATION

Tuberculose : 275 malades enregistrés à Tambacounda en 2017

Tambacounda, 24 mars (APS) - La région médicale de Tambacounda a enregistré un taux de dépistage de 26% de cas de malades de la tuberculose sur les 70% attendus dans la région, selon le Point focal du Programme national de lutte contre la Tuberculose (PNT).
 
‘’La région orientale a enregistré un taux de 26% soit 275 malades de la tuberculose toutes formes confondues sur un objectif de 70% attendu par le Programme national de Lutte contre la Tuberculose, a indiqué le point focal Coumba Diallo.
 
Elle s’exprimait lors d’un point de presse tenu vendredi dans les locaux de la Région médicale de Tambacounda, en prélude à la célébration de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose.
 
Le taux de dépistage de la tuberculose, a certes progressé par rapport aux deux années précédentes (23% en 2015 et 24% en 2016) mais reste encore faible, a relevé Coumba Diallo. 
 
Sur l’ensemble des cas détectés, seuls 4 enfants ont été enregistrés dans toute la région. ‘’La détection de la tuberculose, surtout chez l’enfant, doit être améliorée avec un renforcement de la surveillance chez les enfants ayant été en contact avec un tuberculeux’’, a t –elle souligné. 
 
Pour le point focal du PNT, ‘’le dépistage du VIH chez les patients tuberculeux doit aussi être renforcé à Bakel et Tambacounda’’. 
 
On dénombre parmi les malades de la tuberculose ayant subi le test du VIH/Sida, 19 patients également séropositifs.
 
Le taux de guérison a également augmenté, passant de 81% en 2015 à 78% en 2016, puis à 87% en 2017. Les taux de décès et d’abandon du traitement sont de l’ordre de 5%, là où le taux d’échec est de 4%, a précisé la responsable du Bureau régional de l’Education et de l’Information pour la Santé (BREIPS) Mabintou Coly Coly.
 
Les points forts de la lutte contre la Tuberculose sont liés à l’augmentation du taux de détection de la tuberculose, du taux de guérison, mais aussi à l’existence d’organisations non gouvernementales œuvrant dans la lutte contre cette infection pulmonaire, a t –elle expliqué.
 
‘’Une autre force de la région réside dans la contractualisation avec les organisations communautaires de base (OCB) pour la référence des tousseurs de plus de 15 jours, vers les centres de traitement’’, a t –elle ajouté.
 
Elle a cité également la mise en œuvre du traitement directement observé (TDO) communautaire pour le suivi et l’accompagnement des cas et la supervision conjointe par les structures sanitaires et les communautés. 
 
Un dispositif de traitement de la tuberculose existe dans chacun des 7 districts sanitaires de la région. Un mécanisme décentralisé en partie, jusque dans les Postes de santé.
 

ADI/OID/ADL