Tabaski : un renforcement des dispositions annoncé pour un approvisionnement correct en moutons
APS
SENEGAL-ELEVAGE

Tabaski : un renforcement des dispositions annoncé pour un approvisionnement correct en moutons

Dakar, 16 août (APS) – Le ministre de l’Elevage et des Production animales, Aminata Mbengue Ndiaye, a annoncé, mardi, à Dakar, que toutes les dispositions seront prises pour l’approvisionnement du Sénégal en moutons lors de la Tabaski pour laquelle les besoins du pays sont estimés à 750.000 têtes.
 


‘’Toutes les dispositions qui doivent être prises vont être renforcées et vont être exécutées par à rapport aux autres années. C’est simplement pour dire que les vœux qui ont été exprimés par les éleveurs seront remplis‘’, a assuré Mme Ndiaye, au sortir d’une réunion sur la préparation de cette fête musulmane. 

 
Cette réunion préparatoire devrait "mettre en œuvre une batterie de mesures de nature à sécuriser les points de vente, les zones d’attente et les couloirs de convoyage des moutons afin de permettre le déroulement d’une Tabaski 2016 apaisée", a expliqué le ministre de l’Elevage.
 
‘’Cette année comme les années précédentes, le ministre de l’Intérieur avait pris un certain nombre de mesures qui nous avait permis d’avoir une très bonne sécurité sur tout le corridor entre Dakar et Bamak, mais également dans les zones d’attente dans les différents points de vente ; c’est ce qui justifie cette réunion’’, a poursuivi Aminata Mbeugue Ndiaye.
 
‘’Nous avons rencontré les autorités du Mali et de la République islamique de Mauritanie, et à ce niveau, les éleveurs ont beaucoup apprécié le travail qui se fait au Sénégal pour renforcer la sécurité. Ces deux pays ont pris les dispositions pour que la fête se déroule dans d’excellentes conditions, car on prévoit 750.000 moutons’’, déclare-t-elle. 
 
Le secrétaire générale du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Cheikhou Cissé, a pour sa part insisté sur le renforcement de la sécurité des différents de points de vente et des frontières
 
‘’Des instructions ont été déjà données à nos services dès que le Premier ministre a envoyé la circulaire parlant des dispositions à prendre pendant la Tabaski (…). Notre département a saisi tous ses collaborateurs pour que nul n’ignore’’, a-t-il insisté.

DS/SDI/ASG