Saint-Louis : les denrées de première nécessité seront disponibles pendant le Ramadan (officiel)
APS
SENEGAL-COSOMMATION

Saint-Louis : les denrées de première nécessité seront disponibles pendant le Ramadan (officiel)

Saint-Louis, 15 mai (APS) – Le chef du service régional du commerce de Saint-Louis, Serigne Diaw, a assuré qu’il y a une disponibilité de stocks en denrées de première nécessité dans la région nord permettant de couvrir les besoins des consommateurs pendant le Ramadan.
 
"Il n’y aura pas de rupture de stocks ou tout autre spéculation sur les denrées de première nécessité, particulièrement le sucre où la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS) dispose d’un stock de 84.000 tonnes de sucre sur une production totale de 143.000 tonnes de sucre", a-t-il dit dans un entretien avec l’APS.
 
D’ailleurs, précise M. Diaw, une partie du stock du sucre est acheminée dans les entrepôts de Diamniadio, afin de faciliter leur ventilation vers les autres régions du Sénégal.
 
"On fait un suivi régulier de la situation du marché national, sous la supervision du ministre du Commerce pour corriger tous les manquements et autres anomalies décelées, en vue de sécuriser les consommateurs sénégalais", ajoute Serigne Diaw.
 
Selon lui, dans la région nord, le stock du riz brisé non parfumé, s’élève à 178 tonnes, le riz parfumé ordinaire à 105 tonnes et le riz local affiche un stock de 478 tonnes.
 
Pour l’huile, le marché dispose de 948 bidons de 20 litres, 1002 bidons de 5 litres et 1305 sachets d’huile en carton et en sceau, renseigne le chef service régional du commerce.
 
Le stock disponible de sucre en morceaux s’élève à 35 tonnes contre 42 tonnes pour le sucre cristallisé, a signalé Serigne Diaw. L’oignon local affiche un stock de 337 tonnes et la pomme de terre locale, 49 tonnes, a-t-il expliqué.
 
Il a également annonce que pour le gaz butane, le marché dispose d’un stock de 4326 bonbonnes de 2,7 kilogrammes, 9628 bonbonnes de 6 kilogrammes, 1231 bonbonnes de 9 kilogrammes et 1025 bonbonnes de 12,5 kilogrammes.
 
Le système de régulation des produits comme l’oignon, le riz local, fonctionne normalement, grâce à une parfaite et bonne collaboration des commerçants, et producteurs, avec des prix stables sur le marché, a salué M. Diaw.

BD/ASB/OID