Saint-Louis : le CEMGA satisfait du dispositif sur les points de passage frontaliers
APS
SENEGAL-ARMEE-VISITE

Saint-Louis : le CEMGA satisfait du dispositif sur les points de passage frontaliers

Saint-Louis, 30 avr (APS) - Le général de corps aérien Birame Diop, chef d’état major général des armées, a jugé "très pertinent’’ et satisfaisant le dispositif déployé sur les points de passage frontaliers de Ronkh et Rosso dans le cadre de l’état d’urgence.
 
Ce dispositif "permet d’avoir une surveillance permanente et très efficace au niveau de cette frontière nord’’, a-t-il dit lors d’une visite sur les deux sites.
 
Son avantage est qu’il "inclut les autres forces de défense et de sécurité, mais également les autorités locales et les populations’’, permettant ainsi de lutter plus efficacement contre ‘’la prolifération des points de passage clandestins’’.

‘’Ces dispositifs n’ont pas été choisis au hasard, mais font suite à une analyse et à une étude très approfondie de la situation le long de la frontière, avant leur mise sur pied’’, a-t-il expliqué.
 
Il a indiqué que les forces armées interviennent sur le plan humanitaire, parce qu’elles contribuent à la bonne distribution des vivres alimentaires au niveau de tout le territoire sénégalais, sur instruction des hautes autorités.
 
Il a ajouté que l’’armée est également très impliquée dans les opérations de riposte contre la propagation du coronavirus, "tout en jouant aussi un rôle important dans le respect des mesures exceptionnelles qui sont prises dans le cadre de l’état d’urgence et du couvre-feu’’.
 
‘’Mais les préoccupations sécuritaires sont plus aigües aujourd’hui au niveau de nos frontières, ce qui fait que l’armée est en train de se réarticuler pour être à la hauteur des nouveaux enjeux sécuritaires’’, a-t-il indiqué.
 
Il ajoute que de nouveaux postes additionnels ont été mis en place, pour assurer davantage de sécurité, avec la mobilisation d’un bon nombre de personnels des armées et la mutualisation des efforts avec les autres forces de défense et de sécurité.
 
‘’J’ai dit aux unités qui sont sur place dans la zone nord, qu’au-delà de tous ces efforts, l’armée doit également travailler main dans la main avec les autorités administratives, mais aussi avec les élus locaux et les populations [...] pour pouvoir avoir des résultats qui sont probants’’, a-t-il dit.
 
Selon lui, les militaires, au même titre que les autres citoyens sénégalais, doivent respecter toutes les mesures et tous les gestes barrières, en donnant même l’exemple pour inspirer les autres.
 
Le général Diop a par ailleurs rendu une visite de courtoisie au gouverneur de la région de Saint-Louis, Alioune Aidara Niang. 

BD/ASG/AKS