Resa 2019 : signature de trois conventions pour la promotion de la destination Sénégal
APS
MONDE-TOURISME

Resa 2019 : signature de trois conventions pour la promotion de la destination Sénégal

+++ De l’envoyé spécial de l’APS : Ousmane Ibrahima Dia +++

Paris, 1er oct (APS) – Trois conventions de partenariat entre des structures privées françaises et sénégalaises ont été signées mardi à Paris lors du Salon IFTM TOP RESA, sous l’égide du ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, dans le cadre de la promotion de la destination Sénégal, a constaté l’APS.

La première convention tripartite a été signée par le Directeur général du tour-opérateur Nomade Aventure, Francis del Taglia, le Directeur général de l’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT), Mouhmadou Bamba Mbow, et le Secrétaire permanent du Syndicat patronal de l’industrie hôtelière du Sénégal (SPHIS), Moustapha Kane, pour le compte du Conseil sénégalais du tourisme (CST).

‘’Nomade Aventure est présente au Sénégal depuis une quinzaine d’années et a décidé de conforter sa place. Vous avez fait le bon choix (…) Dans le domaine du tourisme, il est important d’avoir des acteurs de premier choix (…)’’, a dit le Directeur général de l’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT), Mouhmadou Bamba Mbow.

‘’Je suis très heureux de signer cette convention qui est une grande première pour nous. Nous connaissons de longue date les atouts exceptionnels du Sénégal sur les plans balnéaire, culturel et naturel (…). A ces atouts s’ajoute aussi la stabilité politique (….)’’, a déclaré le Directeur général du tour-opérateur Nomande Aventure, Francis del Taglia.

‘’Le Sénégal est très riche d’atouts, néanmoins le tourisme est un marché très compétitif (…), pour y réussir, il faut faire preuve d’un véritable volontarisme, d’imagination, d’esprit de partenariat entre les différents acteurs de la chaine, de l’Etat jusqu’aux partenaires privés locaux en passant par les tours opérators étrangers. C’est dans cet esprit que ce partenariat a été élaboré’’, a-t-il ajouté.

La seconde convention tripartite a été signée entre l’Association pour le tourisme équitable et solidaire (ATES), l’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT) et le Conseil national du patronat (CNP).

‘’L’accompagnement de l’ATES se fera surtout pour développer une offre de tourisme équitable et solidaire correspondant au marché qui existe en France et en dehors de la France, pour accompagner les acteurs vers une professionnalisation’’, a expliqué Gilles Belville, président de l’ATES.

‘’Nous voulons essayer de développer ce secteur qui a été déjà été initié dans les années 70 au Sénégal, qui est le plus ancien pays porteur de cette problématique (…). Le tourisme équitable repose sur les fondements du commerce équitable (…) pour qu’il y ait une distribution équitable des bienfaits économiques entre les différents acteurs (…)’’, a-t-il souligné.

La troisième convention tripartite a été signé entre le Syndicat des entreprises du tour opérating (SETO), l’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT), et le Conseil national du patronat.

Le SETO qui, regroupe quelque 70 des plus importants tour-opérateurs du marché français depuis sa création le 5 mars 2013 par les membres de l’Association de Tour-Opérateurs, a amplifié et développé les actions menées par l’Association pendant 40 ans tant sur le plan national qu’européen.

‘’La représentation des Tour-Opérateurs en est depuis renforcée auprès de toutes les instances officielles, institutionnelles tant françaises qu’européennes. Le SETO œuvre à la défense des intérêts des tour-opérateurs sur les enjeux d’avenir de la profession, en particulier les mutations de marché, technologiques, juridiques, consuméristes ou encore sociales’’, indique un communiqué.

Le ministre du Tourisme et des Transports aériens a fait part mardi à Paris de l’ambition du Sénégal d’être ‘’une destination touristique de référence’’ dans le monde en droite ligne du Plan Sénégal émergent (PSE).

‘’Le Sénégal affirme son ambition, inscrit dans le PSE, qui est de faire de notre pays une destination touristique de référence. Et naturellement, Cela passe par la présence du Sénégal dans les plus grands salons touristiques mondiaux’’, a dit Alioune Sarr.

Le Salon Top Resa, qui s’est ouvert ce mardi aux Parcs des expositions de Versailles, ‘’se passe à Paris, et plus de 47% des touristes étrangers au Sénégal viennent de France’’, a relevé le ministre.

‘’La France est notre marché de référence et c’est fondamental que le Sénégal y montre une plus grande présence, y montre une offre touristique attractive à côté du balnéaire avec toutes les plages magnifiques que nous avons au Cap-Skiring, à Saly’’, a ajouté le ministre.

‘’Nous avons aussi à montrer à la clientèle mondiale notre offre dans l’éco-tourisme avec le Delta du Saloum (…) et tout ce que nous avons sur le plan culturel avec le Musée des civilisations noires (…) tout ce qui tourne autour du tourisme des affaires’’, a-t-il poursuivi.

Concernant le tourisme des affaires, Alioune Sarr a rappelé que le Sénégal ‘’va accueillir de très grandes manifestations comme le Forum mondial de l’eau, le forum Chine-Afrique’’. ‘’Notre pays se positionne clairement comme une destination touristique de référence dans le tourisme affaires’’, a-t-il insisté.

Le chef de l’Etat, a-t-il relevé, a investi massivement dans les infrastructures comme l’AIBD, le Dakar Arena, le Centre d’expo international de Diamniadio mais aussi le Centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD), ‘’tout un ensemble d’infrastructures modernes qui nous permettent de nous positionner clairement dans l’offre touristique dans le domaine des affaires’’.

Le ministre a également abordé ‘’la synergie’’ entre le tourisme et le transport aérien à travers la présence de la compagnie Air Sénégal au Salon Top Résa.

OID/MD