Renforcement des capacités des agents du commissariat de Mbao
APS
SENEGAL-UE-SECURITE

Renforcement des capacités des agents du commissariat de Mbao

Dakar, 27 (APS) – Le chef de la section Gouvernance et Stabilité de la Délégation de l’Union européenne (UE) au Sénégal, Amaury Hoste, a participé, lundi, à un atelier de renforcement de capacité pour les forces de sécurité du commissariat de Mbao, dans la banlieue dakaroise, a appris l’APS.

L’objectif de cet atelier qui prend fin ce mardi ’’est donc de renforcer les capacités des forces de sécurité du commissariat de Mbao afin qu’elles puissent assurer une prise en charge des différents besoins de tous les citoyens, selon leur situation’’, explique-t-on dans un communiqué.

La rencontre a pour thème ’’Définir une stratégie et un modèle opérationnel de police de proximité pour la lutte contre la problématique de genre’’.

La cérémonie d’ouverture a réuni Amaury Hoste, chef de la section Gouvernance et Stabilité de la Délégation de l’Union européenne au Sénégal, des représentants du ministère de l’Intérieur, des représentants du Haut Commandant de la Gendarmerie nationale, de la Direction Générale de la Police Nationale, et des représentants des ministères de la Justice, de la femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants, des partenaires techniques et financiers, et des associations actives dans la promotion de l’égalité de genre.

L’atelier est ’’l’occasion de définir un modèle opérationnel pour une unité de base de la Police nationale qui pourrait se reproduire dans les autres commissariats du Sénégal’’.

Le communiqué rappelle que ’’cet atelier entre dans le cadre du programme de coopération pour la sécurité intérieure entre le Sénégal et l’UE (SENSEC-UE) visant à prévenir et réduire les facteurs de déstabilisation pour préserver le développement de ce pays’’.

D’un budget de 10 millions d’euros, le programme vise à ’’renforcer les capacités opérationnelles des forces de sécurité intérieure à travers le soutien autour de (...) la lutte contre le crime organisé et le terrorisme, le contrôle et la surveillance des frontières, l’appui à la bonne gouvernance du secteur de la sécurité intérieure’’.



 

NFY/OID/AKS