Renforcement de capacités sur les gestes barrières dans les structures touristiques
APS
SENEGAL-TOURISME-SANTE

Renforcement de capacités sur les gestes barrières dans les structures touristiques

Dakar, 29 juil (APS) - L’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT) a organisé récemment une session de renforcement de capacités sur les gestes barrières dans les structures touristiques, a appris l’APS.
 
Cette formation a été organisée en partenariat avec les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale (MSAS) et le Service d’Hygiène.
 
Les organisateurs ont délivré, mardi, ’’des certificats aux participants du programme de renforcement de capacités sur les gestes barrières en matière de sécurité sanitaire et d’hygiène au niveau des structures touristiques’’.
 
Selon le communiqué transmis à l’APS, les formations, d’une durée de cinq (5) jours a ciblé les Agences de voyages, de tourisme et de transports touristiques, les structures d’hébergement touristique et restaurants, les guides touristiques et les artisans ainsi que les antennes/points focaux dans chaque pôle touristique. 
 
L’ASPT souligne que ’’ces activités visent à contribuer efficacement à la riposte contre la Covid-19 et à la relance des activités touristiques’’.
 
Selon elle, ’’l’objectif est de renforcer les capacités et performances des acteurs privés du tourisme en vue d’apporter une contribution à la préservation et au développement de l’offre touristique en pleine pandémie’’.
 
Au cours de la formation, l’accent a été mis sur le protocole sanitaire de riposte anti-Covid-19, un document mis en place par le ministère du Tourisme et des Transports aériens , le ministère de la Santé, et le guide de bonnes pratiques de l’ASPT.
 
Les bénéficiaires de la formation ont été outillés sur les gestes barrières indispensables, les nouveaux réflexes en matière de sécurité sanitaire et d’hygiène dans les structures touristiques. 
 
Il s’agit notamment des réflexes à ’’adopter à l’accueil et le contact avec les clients’’, précise le communiqué, notant que ’’des cas pratiques sur les méthodes de gestion des clients, des cas suspects ont été au menu de ces formations’’.
 
OID/AKS