Quatre coopératives de producteurs de Kaffrine et Kaolack dotées de kits de matériels agricoles
APS
SENEGAL-AGRICULTURE-EQUIPEMENTS

Quatre coopératives de producteurs de Kaffrine et Kaolack dotées de kits de matériels agricoles

Kaolack, 26 août (APS) - Quatre coopératives de producteurs des régions de Kaffrine et de Kaolack ont reçu des kits de matériels agricoles et de transformation des produits agricoles financés par l’Agence de Kaolack de la Caisse nationale du crédit agricole (CNCAS) à hauteur de 73 millions de francs CFA, a appris l’APS, jeudi.


La cérémonie de remise symbolique de ces kits (semoirs, houes, charrettes) s’est déroulée dans un hôtel de Kaolack en présence des responsables de l’Association sénégalaise pour la promotion du développement à la base (ASPRODEB) initiateur du projet de Diffusion à grande échelle (DGE) de kits de matériels agricoles et de transformation des produits agricoles.

Les partenaires de l’ASPRODEB dans ce projet, en l’occurrence l’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA), la SISMAR, l’Institut de technologie alimentaire (ITA), des banques et assurances agricoles ainsi que les membres des coopératives bénéficiaires de Nganda, de Kahi, de Paoskoto et de Thiaré ont également pris part à la cérémonie.

Basé sur un partenariat public-privé accompagné par la recherche agricole et agro-alimentaire, le projet de DGE a mis en place un modèle innovant pour promouvoir "une approche de financement durable d’équipements et matériels agricoles destinés aux exploitations familiales, aux organisations de producteurs".

Selon un document remis à la presse, "cette approche repose sur le crédit ou le crédit-bail qui offre aux exploitations familiales et organisations paysannes la possibilité d’acquérir sur le moyen terme des matériels et équipements agricoles".

Le document souligne que l’objectif général du projet est de contribuer à l’augmentation durable de la productivité agricole au Sénégal en facilitant l’acquisition par les exploitations familiales d’unités de culture attelées ou motorisées et adaptées à leurs zones agro-écologiques.

"Mais aussi des Organisations de producteurs (OP) qui gèrent convenablement des unités de transformation post-récolte et de transformation des produits agricoles", a-t-il signalé.

Le document relève que le projet cible, au-delà des exploitations familiales et des OP, ’’les artisans pour assurer la maintenance, les réparations, et les services après-vente des équipements".

Prévu pour une durée de trois ans, soit de 2015 à 2017, le projet a un budget de 410 millions de francs CFA consenti par le Fonds national de recherches agricoles et agro- alimentaires (FNRAA) sur les fonds du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO).

Le projet DGE qui intervient dans les régions de Kaffrine, Kaolack, à Louga, à Diourbel, à Thiès, à Fatick, à Tambacounda, et à Kolda est exécuté en synergie avec le projet "Nataal Mbaay".

L’objectif, dans le long terme, est de parvenir grâce à cette approche innovante qui repose sur le crédit ou le crédit-bail à l’acquisition plus de 15.500 kits de matériels agricoles et à la transformation par les exploitations familiales, les OP, les PME et PMI d’artisans, a encore indiqué le document.

AB/PON