APS
SENEGAL-AFRIQUE-SANTE

"Une production locale permet l’accès régulier aux médicaments (Directeur de cabinet)

Dakar, 8 août (APS) - La clé de voûte d’un approvisionnement régulier en médicaments de qualité demeure "la production locale", a soutenu, mardi à Dakar le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Ibrahima Seck.
 
"La lutte contre les faux médicaments, les crises sanitaires actuelles (…), imposent aux autorités des pays en développement, de réfléchir sur l’accessibilité et la disponibilité des médicaments de qualité dans une logique qui intègre les inégalités existantes entre les différentes classes sociales", a-t-il déclaré.
 
M. Seck intervenait lors de la cérémonie d’ouverture des 18 èmes journées scientifiques annuelles de la société ouest africaine de la chimie (SOACHIM). Cet événement de quatre jours est axé sur le thème : "Sciences chimiques, souveraineté thérapeutique et alimentaire pour l’émergence de l’Afrique".
 
Pour le directeur de cabinet, cette souveraineté thérapeutique et alimentaire, ne peut déboucher sur l’émergence économique que si elle est portée par l’expertise locale.
 
Dans ce processus, le rôle du chimiste "est primordial", dans la mesure où, "il ne pourrait y avoir des médicaments sans chimie et sans respect des bonnes pratiques de fabrication". 
 
"Au Sénégal près de 80% des produits médicamenteux sont importés. Cela a une incidence sur l’accès", a-t-il fait valoir ajoutant que le médicament "reste une ressource de la compétition dans les politiques internationales". 
 
Le recteur de l’université Cheikh Anta Diop, Ibrahima Thioub, a souligné que par la mutualisation de leurs ressources, les membres de la SOACHIM favorise le développement de l’Afrique en participant à son émergence. 
 
Selon lui, il y a aussi les médicaments et les arbres qui peuvent permette d’atteindre l’émergence de l’Afrique.
 
"Dans le cadre du thème, la SOACHIM voudrait apporter une contribution à la réflexion face au défi de la souveraineté alimentaire et thérapeutique des Etats de l’Afrique", a pour sa part soutenu le président de la section Sénégal de la SOACHIM, le Pr Abdoulaye Diop. 
 
Le Pr Diop a cité les bienfaits de la chimie dans plusieurs domaines tels que l’agriculture, la santé, etc. 
 
D’après lui, en ce qui concerne l’agriculture par exemple, la chimie est à l’origine de l’enrichissement de sol dans la sélection des semences, la protection des cultures et la conservation des produits.
 
La santé est un domaine où la chimie est, selon lui, "interpellée pour permettre la mise au point des molécules actives susceptibles d’interrompre le cycle des parasites". 

AMN/OID/ASB