Plus de 213 entreprises égyptiennes participent à des foires internationales (Responsable)
APS
SENEGAL-EGYPTE-COMMERCE

Plus de 213 entreprises égyptiennes participent à des foires internationales (Responsable)

Dakar, 22 déc (APS) - Plus de 213 entreprises égyptiennes exportatrices des produits industriels manufacturés, participent à des foires et expositions à travers le monde, a soutenu vendredi, à Dakar, le sous-directeur de l’autorité des promotions des exportations égyptiennes (EECA), Ibrahima El Garhy. 
 

"En termes d’exposition par exemple, il y a 59,3% d’entreprises égyptiennes qui ont été évaluées pour leur participation dans les foires à travers le monde. Alors que 52,2% ont quant à elles, été évalués en termes d’information qu’elles fournissent sur le marché", a-t-il déclaré.
 
Intervenant lors d’un panel scientifique à l’occasion de la 26ème édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK), Garhy a ajouté que 37,3% d’entreprises ont été également évaluées pour mieux connaître leur impact auprès du public de leur pays hôte.
 
La réussite d’une foire dépend de la concentration des entreprises qui demeure la clé pour atteindre leurs objectifs, selon M. Garhy. Parlant de l’expérience égyptienne, il a souligné que les entreprises qui participent à une exposition devront évaluer constamment les résultats obtenus.
 
Cette évaluation se fait en appliquant des méthodes telles que le nombre des brochures distribuées, le nombre des visiteurs au pavillon de l’entreprise ou encore les relations nouées avec d’autres partenaires au cours de la manifestation foraine. La méthode de l’évaluation reste selon lui, un élément indispensable pour savoir comment l’entreprise a pu se comporter pendant la foire.
 
Il a toutefois cité des conditions qui doivent être réunies pour assurer le succès des stratégies d’exportation au cours d’une foire, notamment la nécessité d’intégrer la stratégie de développement des exportations à la planification économique au niveau national.
 
Il a indiqué que la stratégie devra être claire et réalisable en s’appuyant sur une compréhension claire des besoins des exportateurs. M. Garhy a fait valoir que les foires commerciales sont les moyens de communication les plus anciens qui ont été utilisés depuis l’époque pharaonique.

AMN/ASB/OID