Plaidoyer pour la promotion de l’investissement des migrants
APS
SENEGAL-MIGRATION

Plaidoyer pour la promotion de l’investissement des migrants

Dakar, 2 juil (APS) – Le Secrétaire exécutif d’Enda Dialogue Politique (DIAPOL), Mamadou Abdoulaye Mbengue, a plaidé, vendredi, pour la mise en place d’un cercle de réflexion et d’actions communes visant à promouvoir l’investissement productif des migrants.
 
’’L’État doit mettre en place un cercle de réflexion et d’actions communes entre les différents acteurs pour la promotion de l’investissement productif des migrants’’, a-t-il dit. 
 
M. Mbengue intervenait lors de la clôture d’un atelier de renforcement de capacités des professionnels de médias sur les techniques d’investigation sur la migration.
 
La rencontre avait pour thème : ’’Le traitement de l’information migratoire, un enjeu pour les professionnels de l’information et de la communication’’.
 
Cette formation étalée sur deux jours était organisée par l’Union européenne, en collaboration avec l’Agence espagnole de la coopération pour le développement (AECID), l’Association des journalistes en migration et sécurité (AJMS) et le projet Gouvernance, migration et développement (GMD) du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.
 
Le Secrétaire exécutif d’Enda Dialogue Politique (DIAPOL) a également proposé de coordonner les initiatives d’accompagnement des migrants, mais aussi de travailler sur la création de plateformes d’investissement dans les pôles au profit des migrants. 
 
’’Il faut aussi promouvoir une politique globale et cohérente dans l’approche des migrations internationales, (…)’’, a-t-il dit.
 
Mamadou Abdoulaye Mbengue a relevé que ’’malgré les efforts consentis par les migrants pour investir au Sénégal, force est de reconnaître qu’ils font face à des multiples contraintes notamment l’absence d’un cadre juridique, la non identification des projets réels, l’insuffisance de l’offre de produits financiers adaptés au profil des migrants entrepreneurs, etc.’’. 
 
A l’en croire, les migrations demeurent potentiellement un moteur de croissance et de développement pour toutes les parties concernées notamment les pays d’accueil, d’origine.
 
’’Il y a une certaine évolution de la prise en charge des émigrés grâce aux initiatives prises par le gouvernement Sénégal’’, a-t-il fait valoir. 
 
Mamadou Abdoulaye Mbengue a toutefois convié les uns et les autres à faire un plaidoyer fort pour qu’il y ait la validation de la politique nationale migratoire du Sénégal. 
 
’’Cela permet d’intégrer non seulement la question de genre, mais aussi d’améliorer l’organisation de la migration tout en assurant la protection sociale des migrants et en promouvant le respect des droits des émigrés’’, a-t-il souligné.


AMN/OID/ASB